Culture

Palmiers résistants au froid

Les palmiers sont des espèces prĂ©historiques par excellence et bien que nous vivions dans des endroits aux hivers rigoureux, nous n’avons pas Ă  nous priver d’avoir ces beaux et curieux arbres dans notre jardin. Il existe quelques variĂ©tĂ©s de palmiers qui rĂ©sistent très bien aux rigueurs de l’hiver. Ainsi, nous avons les deux seules espèces de palmiers endĂ©miques d’Europe que sont le Chamaerops humilis et le Phoenix theophrasti.

Palmiers résistants au froid 1

Le connu trachycarpus fortunei il peut survivre jusqu’Ă  des tempĂ©ratures aussi basses que -15 ° C. Il peut atteindre 15 mètres de hauteur et peut pousser dans tout type de sol, et son dĂ©veloppement est rapide. Pour ces trois raisons, c’est l’une des espèces de palmiers les plus cultivĂ©es. Dans le sud de la France, il habite les avenues de nombreuses villes de la CĂ´te d’Azur.

Palmiers résistants au froid 2

La rhapidophyllum hystrix C’est une variĂ©tĂ© rare, mais très rĂ©sistante, qui rĂ©siste Ă  des tempĂ©ratures allant jusqu’Ă  -20 ° C. Elle peut ĂŞtre cultivĂ©e dans des zones ombragĂ©es et humides, car c’est un palmier qui a besoin de beaucoup d’eau. Une fois bien enracinĂ© dans le sol, il rĂ©siste facilement aux pĂ©riodes de sĂ©cheresse. Dans le milieu naturel, c’est actuellement une espèce très rare. Il se distingue par sa petite hauteur, dĂ©passant rarement un mètre de hauteur, et par ses Ă©pines Ă  la base des feuilles.

Palmiers résistants au froid 3

La washingtonia filifera C’est un palmier originaire de Californie, il supporte des tempĂ©ratures de -10Âş C. Ses feuilles sont palmĂ©es et sa croissance est Ă©galement rapide. Il aime les endroits ensoleillĂ©s et les sols frais et relativement secs, bien qu’il pousse toujours dans les sols acides, neutres ou alcalins. Comme son cousin, le trachycarpus est Ă©galement sensible aux attaques du papillon paysandisia archon, qui pond ses Ĺ“ufs dans les palmiers et ceux-ci, dans leur longue pĂ©riode larvaire de neuf mois, minent le tronc, le bourgeon et les palmiers naissants, causant de gros dĂ©gâts et mĂŞme la mort du palmier. . Bien que ce papillon apparemment oĂą il est le mieux acclimatĂ© se trouve dans la rĂ©gion mĂ©diterranĂ©enne. Dans des endroits plus au nord, son effet prĂ©dateur est beaucoup plus lĂ©ger.

Via: Gerbeaud

Vous pourriez Ă©galement aimer...