Séquoia toujours vert

Sequoia sempervirens

Sequoia sempervirens

Il est conique quand il est jeune, formant par la suite une colonne. L’écorce spongieuse et fibreuse est très rouge, et le feuillage brillant rappelle celui de l’if.

Si l’on a la chance de posséder un vaste parc, il ne faut pas hésiter à accueillir un séquoia, dont la belle silhouette conique et le feuillage sombre ravissent l’œil.

Sequoia sempervirens - Photo Wikimedia

Sequoia sempervirens
- Ce géant du monde végétal dépasse la centaine de mètres, dans son habitat naturel : l’Orégon et la Californie. On le reconnaît à ses branches descendantes et à son tronc à l’écorce rouge ou brun-rouge, épaisse, fibreuse et douce au toucher. Il se caractérise également par sa forme conique élargie à la base et parfois par les grands contreforts, hauts de 2 à 3 m, qui l’entourent.

Feuilles, bourgeons et cône

Le séquoia possède deux sortes de feuilles : les unes, portées par les rameaux principaux, sont courtes, épaisses et moins remarquables que celles, linéaires et aplaties, qui poussent sur les rameaux courts.
- Ces dernières ont une teinte vert sombre sur le dessus et sont marquées de bandes blanchâtres au revers. Les séquoias produisent des cônes presque sphériques, de 2 à 3 cm de diamètre.

Sequoia sempervirens Adpressa

Il existe peu de variétés horticoles et elles ne font pas partie des grands conifères :
- "Adpressa" est une forme naine à pousses blanc crème, haute de 0,80 à 2,50 m ;
- "Glauca" offre un feuillage vert bleuté ;
"Nana pendula", de 1 à 2 m de hauteur, montre des feuilles plus longues ;
- "Prostrata" ne dépasse pas un mètre.

Sequoia sempervirens Adpressa

Le séquoia a absolument besoin d’une atmosphère très humide et les climats océaniques lui conviennent bien.
- Le sol doit être assez léger, de préférence non acide, et surtout assez frais. Le séquoia doit être protégé des vents qui le dessèchent et des fortes gelées hivernales.


Commentaires