Sauge officinale - Thé de France

Salvia officinalis, Salvia sclarea, Salvia pratensis

Selon un vieux dicton, avoir de la sauge dans son jardin équivaut à avoir la santé dans le corps. Le nom du genre "Salvia" dérive de l’adjectif "salvus", sain. Comme on en parfume aussi bien les aliments que les liqueurs, on finit par ne plus très bien connaître ses propriétés.

La Sauge est tonique, stimulante, très efficace dans les cas de mauvaise digestion et d’atonie intestinale ; elle peut aussi servir, en gargarismes, à soigner les aphtes et les gencives molles et sanguinolentes. L’on peut rendre les dents blanches en les frottant avec une feuille de sauge, ce qui a l’avantage de parfumer l’haleine.

Sauge officinale

Sclarée et orvale ou "toute bonne"
- Des sommités fleuries de cette espèce de sauge, on extrait une essence qui est utilisée en parfumerie et qui sert aussi à conférer au
vin ordinaire un léger goût musqué (pour cela on peut aussi faire macérer la plante entière dans le vin).

fleur de sauge

- Pour le reste, Salvia sclarea (sclarée) et Salvia pratensis ( orvale ou toute bonne) jouissent des mêmes vertus que la sauge officinale : elles fournissent une infusion excellente, tonique, digestive, stimulante, antiseptique et cicatrisante.
- Salvia sclarea est, de plus, antisudorifique, ce qui faisait qu’autrefois, on la prescrivait aux tuberculeux pour leur épargner une transpiration excessive.


Commentaires