Purin d’orties

Engrais, insecticide.

Le purin d’orties donne de la saveur aux légumes et de l’éclat aux plantes vertes et aux fleurs, lorsqu’il est utilisé régulièrement et bien dosé. C’est un produit naturel, efficace et économique.

Riche en azote, éléments organiques, minéraux et en oligo-éléments,
le purin d’ortie est un engrais polyvalent.

C’est un excellent traitement préventif contre les maladies cryptogamiques : mildiou, oïdium, rouille ...

Très bon répulsif contre les acariens et les pucerons.

Préparation :
- Au printemps, dès que les orties poussent et avant qu’elles ne fleurissent,
récolter 1 kilo de feuilles fraîches, couper en tronçons de 10 cm et mettre à macérer dans 10 litres d’eau de pluie, dans un récipient plastique couvert, pendant environ 8 à 10 jours.
- Remuer la mixture une fois par jour. La fermentation est terminée quand il ne se forme plus de bulles.
- Filtrer à travers une étamine ou un chinois, mettre en bidons (ex. : lessive liquide) étiqueter les bidons, et conserver au frais à la cave pour l’utiliser au fur et à mesure des besoins.

Ce purin très concentré ne doit jamais être utilisé pur.

L'ortie

Employé comme stimulant de croissance :
- Dilution à 5% (1/2 litre de purin, compléter avec de l’eau pour 10 litres de solution prête). En pulvérisations sur toutes les plantes, tous les 10 à 15 jours.
- Utilisé de cette façon, il fortifie, vivifie et protège les plantes des pucerons et des maladies.

Employé comme engrais
- Dilution à 20 % (2 litres de purin, compléter avec 8 litres d’eau pour avoir 10 litres d’engrais). Utiliser en arrosage une fois tous les 10 à 15 jours.
- C’est un excellent engrais et régénérateur du sol.


Employé comme répulsif contre les pucerons :

- Couper grossièrement 1 kg d’orties pour 10 litres d’eau. Laisser macérer
24 à 48 heures (à 18°C).
- Filtrer et utiliser pur pour éloigner les insectes et les maladies.


Commentaires

Navigation