Oligo-éléments du sol

Le fer, le bore, le cuivre, le chlore...

- Les oligo-éléments sont toutes les substances chimiques nécessaires aux plantes dans des quantités infinitésimales.

  • Le fer agit sur la synthèse de la chlorophylle. Dans les sols calcaires, certaines plantes n’assimilent pas le fer ce qui provoque une chlorose, ou jaunissement du feuillage. On y remédie en apportant du chélate de fer, à ne pas confondre avec le sulfate de fer, utilisé pour la destruction des mousses dans les gazons.
  • Le bore aide au mécanisme respiratoire de la plante et entre dans la composition de la cellulose. La carence en bore se manifeste par un brunissement de l’intérieur des racines ou des fruits. Les betteraves, la vigne, les poiriers, les pommiers sont les plus sensibles à cette carence. On y remédie en apportant des engrais boratés.

engrais

  • Le chlore, dont l’action est pratiquement méconnue, semble indispensable pour l’alimentation des plantes. Il est présent dans les engrais sous forme de chlorures. Les sols trop riches en chlore, en bord de mer, sont dits salés. Les haricots et le tabac y sont réfractaires.
  • Le cuivre a un rôle d’activateur d’enzymes dans la synthèse de la chlorophylle et de nombreuses protéines. La carence en cuivre entraîne le ralentissement de la croissance. Les feuilles se décolorent. Les sols très sableux et acides en sont dépourvus. Tous les trois ou quatre ans, on l’applique sous forme de sulfate de cuivre, également utilisé comme fongicide, et toujours après un chaulage à raison de 2 à 5 grammes par mètre carré.

Fumier déshydraté

  • Le manganèse s’associe au fer dans la photosynthèse, sa carence provoque une chlorose. Un apport de scories Thomas, qui en contiennent 2 à 4% associées à de la matière organique acide, suffisent comme traitement.
  • Le molybdène, très apprécié des melons, concombres et choux-fleurs, favorise la fixation de l’azote dans le sol. Sa carence s’observe surtout dans les sols acides. Il suffit de chauler pour permettre aux cultures d’absorber les faibles quantités de molybdène dont elles ont besoin.
  • Le zinc agit sur la croissance des plantes. La carence en zinc est grave chez les arbres fruitiers, dont les feuilles blanchissent et les fruits ne se développent pas. Elle est favorisée par des chaulages trop importants, des sols lourds et mal travaillés. On y remédie par des apports de fumier.

- Bien d’autres oligo-éléments, comme l’aluminium, le cobalt, l’iode, le vanadium, se trouvent dans le sol en quantité trop infimes pour contrôler leur action. épandeur d'engrais

- Des fumures régulières associées à des façons culturales soignées suffisent à éliminer tous les risques de carences.


Commentaires

Navigation

Mots-clés de l’article