Les insecticides systémiques


Présentant la particularité d’être absorbés par la plante, puis véhiculés par la sève, les insecticides systémiques agissent "de l’intérieur" et ont donc pour avantage de ne pouvoir être lessivés par la pluie. Leur durée d’action sera supérieure aux produits classiques. En revanche, ils demandent quelques jours après l’épandage pour donner leur pleine mesure. Certains produits ayant une action persistante, il est déconseillé de les utiliser sur des plantes destinées à la consommation, légumes et arbres fruitiers.

JPEG - 25.6 ko
Sesie du groseiller

Les insecticides systémiques proposés dans le commerce sont :

  • le Diméthoate , qui possède aussi une bonne action de contact et détruit les acariens ; il est utilisé en pulvérisation sur le feuillage, son efficacité est de trois semaines jusqu’à deux mois.
JPEG - 10.4 ko
infestation d’acariens
  • les granulés de Disulfoton , dont l’action s’exerce principalement sur les pucerons et les acariens, sont répandus sur le sol et enfouis par un léger griffage. Le sol doit être humide pour leur permettre d’agir. Ce produit est efficace pendant deux mois.
JPEG - 20.8 ko
Sitobion-avenae

Conseil
- Les insecticides systémiques sont les seuls à pouvoir éliminer radicalement les pucerons. Ils gagnent à être utilisés en début de végétation, avant même que les pucerons ne fassent leur apparition sur les cultures.

- Leur seul défaut est de n’avoir aucune action sur les cochenilles, bien que certains fabricants n’hésitent pas à mentionner le contraire sur leurs produits.


Commentaires