Les insecticides de contact


Ce type d’insecticides pénètre l’insecte par les téguments. Il suffit que l’animal touche le produit pour que l’insecticide commence son travail de destruction des centres nerveux. Ce sont des substances faites pour un traitement curatif lorsqu’on voit bien les insectes sur les plantes, mais qui peuvent également jouer un rôle préventif à condition de bien le répartir sur toutes les parties des végétaux.

Les insecticides de contact les plus courants sont :

  • le lindane, très polyvalent,
  • le Bromophos, non toxique pour les abeilles et surtout efficace sur les pucerons,
  • les pyréthrines, non toxiques pour les abeilles et pour l’homme et assez polyvalentes, et notamment les nouveaux pyréthrinoïdes de synthèse.

pucerons

Ces produits en poudre ou liquides sont répandus par pulvérisation pendant la période de végétation. Ils sont aussi toxiques par ingestion, d’où leur intérêt.

Conseil :
- Avec ce type de préparation, il ne faut pas traiter moins de quinze jours avant la récolte et bien répartir le produit sur l’ensemble de la plante, y compris sur le dessous des feuilles où préfèrent se concentrer les insectes.


Commentaires