Les hybrides de thé

ou Rosiers-buissons à grandes fleurs.

Ce sont les descendants des hybrides remontants du siècle dernier, issus de croisements entre les rosiers de thé et les hybrides remontants.

Angèle Pernet-Hybride de thé

Ils allient ainsi l’élégance des roses de thé à la floribondité des hybrides remontants. On considère en général que le premier hybride de thé fut "La France", un rosier obtenu par Guillot en 1867, alors considéré comme un hybride remontant.

Lieutenant Chaure

Ces rosiers offrent d’excellentes fleurs à couper et gagnent à être plantés en massifs isolés. Ils se plaisent en situation ensoleillée ou sous une ombre légère, certaines teintes, notamment les jaunes, passant rapidement au soleil. Les hybrides de thé fleurissent souvent de juin aux premières gelées et atteignent 0,60 m à 1,20 m de hauteur. Ils doivent être plantés à 50 ou 60 cm d’intervalle et sont le plus souvent tout à fait rustiques. Leurs longues fleurs turbinées, caractéristiques, sont doubles mais rarement très parfumées.

Ophelia


Commentaires