Les antifourmis


Les poudres contenant du lindane ou du carbaryl ont perdu de leur intérêt en faveur des préparations à l’arsenic - (diméthylarsinate de sodium) - ou au cacodylate de sodium.

Les tubes antifourmis contiennent un appât sucré semi-liquide qu’il suffit de répandre sur le passage des insectes.

Il existe également des boîtes-appâts où les fourmis vont se servir elles-mêmes. La destruction de la fourmilière est alors rapidement obtenue puisque, en se transmettant le poison par contact, les insectes s’éliminent les uns les autres.

fourmi

Conseil  :
Il vaut mieux utiliser les boîtes-appâts lorsqu’on a des enfants en bas âge ou des animaux domestiques pour éviter les accidents. En revanche, l’usage de la poudre enrobée à la semence s’impose lors des semis de gazon. Elle est en effet consommée de préférence aux graines.

A l’assaut d’une fourmilière
- Poser dessus un gros pot de fleur retourné. Boucher le trou de drainage avec un bouchon de liège ou de paille.
- Préparer un seau d’eau bouillante. Arroser la terre environnante ; les fourmis chercheront refuge en remontant dans le pot.
- Attendre un peu que la panique ait réuni la plus grande population dans le pot...Retourner et remplir aussitôt d’eau bouillante.

JPEG - 1.3 ko
poser un pot sur la fourmillière
JPEG - 1.3 ko
verser l’eau autour

eau bouillante dans le pot

Pour les empêcher de monter aux arbres
- Lorsque les fruits sont presque mûrs, enrouler autour des troncs des bandes de papier enduites de glu.


Commentaires