Lys

Lilium

Les quelques 80 espèces de ce genre proviennent toutes des climats tempérés ou continentaux de l’hémisphère Nord. Ce sont exclusivement des plantes de montagne. Tous les lys possèdent des bulbes souples aux écailles nettement séparées.

Lilium auratum

Lilium auratum
- est un des lys les plus somptueux. Il peut dépasser 1,50 m de hauteur et porte jusqu’à 20 fleurs parfumées, de 20cm de diamètre. Blanc pur avec une large bande centrale dorée et ponctuée de rouge laque, celles-ci s’épanouissent en août septembre. De culture délicate, ce lys très sensible aux maladies (viroses) demande une terre très acide, fraîche et bien drainée.

Lilium candidum

Lilium candidum
- lys candide, ou lys de la Madone, est le plus connu de tous. Les feuilles apparaissent en septembre-octobre et persistent jusqu’à la floraison en juin. Les tiges hautes de 1,20 à 1,50 m, portent des fleurs blanc pur en trompette, lourdement parfumées et généralement stériles.

Lilium duchartrei

Lilium duchartrei
- a de robustes tiges, hautes de 1 m environ, portant de 1 à 5 fleurs très récurvées, blanc pur marginé et pointillé de pourpre. Très odorantes, elles s’épanouissent en juillet et durent longtemps. Ce lys prospère à mi-ombre ou en exposition nord, en terre fraîche, acide ou calcaire, bien drainée et riche en humus. Stolonifère, il produit des bulbilles souterraines aussi bien que des graines. Ces plantes fleurissent en deux ans.

Lilium hansonii

Lilium hansonii,
- haut de 0,70 à 1,20 m, offre en juillet des fleurs épaisses, élégamment récurvées, qui varient du jaune à l’orange et sont panachées d’acajou. Le bulbe vit peu longtemps et il est prudent de réserver et de semer chaque année quelques graines. En revanche, il se contente de n’importe quel sol moyen,
acide ou calcaire.

Lilium henryi

Lilium henryi
- Chaque tige, haute de 1,50 à 2 m, peut porter 30 fleurs d’un bel orange uniforme. Ces dernières, étroites et très récurvées, apparaissent en juillet. Ce lis, très robuste, ne demande aucun entretien et se multiplie abondamment. Il faut le placer à mi-ombre.

Lilium tigrinum

Lilium lancifolium = Lilium tigrinum
- fait partie des espèces "vivipares" : les tiges, hautes de 1 à 1,50 m, portent de jeunes bulbes. Les nombreuses fleurs rouge laque s’ouvrent en août. Ce lis demande une situation ensoleillée pour prospérer.

Lilium martagon

Lilium martagon,
- que l’on trouve dans nos montagnes, pousse jusqu’en Mongolie et couvre des plaines entières en Sibérie. "Album", aux belles fleurs blanches, est facilement disponible. La variété cattaniae se distingue par le feutrage blanc qui couvre l’extérieur de ses pétales. L’intérieur peut être acajou, rouge clair ou rose.

Lilium pardalium

Lilium pardalium
- est le plus grand de tous les lis avec ses 2 à 2,50 m de hauteur. Il est surtout connu par sa variété giganteum, qui porte en juillet, avec élégance, jusqu’à 30 fleurs en turban à cœur jaune et à l’extérieur rouge ou orange, le tout tacheté de brun. Ce lis stolonifère apprécie les sols frais et bien drainés.

Lilium pumilum

Lilium pumilum = Lilium tenuifolium
- est le plus hâtif du genre. Il ne mesure que de 40 à 50 cm de hauteur. Ce lis très court offre en mai-juin de ravissantes petites fleurs orange vif, luisantes et délicieusement odorantes. Ce lis pousse dans une terre riche et légère au soleil.

Lilium pyrenaicum

Lilium pyrenaicum,
- le lis des Pyrénées, a un fin feuillage vert vif bordé d’argent. Chaque tige, de 1m à 1,20 m, peut porter en juillet 10 fleurs jaune acide tachetées et bordées de noir. Facile à cultiver, ce lis se naturalise volontiers en prairie.

Lilium regale

Lilium regale,
- le lis royal possède de gros bulbes allongés. Les fortes tiges, hautes de 0,80 à 1,50 m, portent de grandes fleurs en trompette, blanc pur à l’intérieur, ombrées de brun à l’extérieur. Puissamment parfumées, elles s’ouvrent en juillet. "Album" est blanc et "Green Magic" offre des fleurs teintées de vert à l’extérieur. Le lis royal demande une bonne terre classique et du soleil.

Lilium spéciosum

Lilium spéciosum
- atteint 1 m à 1,20 m de hauteur. Les fleurs, récurvées, rose ponctué de rouge dans le type, rouge foncé ou blanches dans les variétés, exhalent un parfum délicat et s’épanouissent en août- septembre. Ce lis demande une terre acide, riche en humus et en sable, ainsi qu’une exposition demi-ensoleillée.

Chez le fleuriste on peut trouver une infinité d’hybrides produits en Amérique et en Hollande.

Variété hybride

Pour les multiplier, la méthode la plus efficace consiste à bouturer les écailles des bulbes en février-mars.

Très accommodants, les lis acceptent tous les sols en plein soleil. Les petits égayeront les rocailles ou les bordures de plates-bandes. On peut associer les lis de terrain acide, comme Lilium spéciosum, aux azalées ou aux rhododendrons. Les autres espèces fleuriront les plates-bandes en compagnie de vivaces de haute taille comme les grandes campanules, les achillées ou les delphiniums.


Commentaires