Les oiseaux

Chasseurs chanteurs.

La protection des oiseaux ne demande pas de gros moyens : quelques buissons portant des fruits (cotoneaster, pyracantha, mahonia, sorbier, sureau noir...), une haie taillée, des rosiers à fruits feront leur bonheur.

hirondelles

Selon la taille du jardin, on peut prévoir un ou plusieurs nichoirs accrochés aux arbres du verger, le trou d’accès dirigé vers l’est, vers le soleil levant. Placer les nichoirs avant fin février, la plupart des prises de territoire ayant lieu en mars. A installer à différentes hauteurs : les troglodytes nichent près du sol, les mésanges à plus de deux mètres.

Nichoirs vers l'Est

- Installer des barrières anti-chats sur le tronc des arbres pourvus de nichoirs : les nids seront à l’abri. La colonie de mésanges, fauvettes, pinsons et autres s’agrandira rapidement et se sédentarisera.

Collier anti-chats

- Les feuilles mortes sous la haie et les buissons leur assureront une réserve de larves et d’insectes en hiver. Au printemps, le bruissement des feuilles mortes sèches préviendra vos protégés du chat qui se glisse sous la haie, à l’affût.

Bain

Un abreuvoir - bain - d’oiseaux sera le bienvenu : un récipient de faible profondeur (3 à 7 cm) placé au milieu de la pelouse, pas trop près des haies et des buissons, hors d’atteint des ennemis et en plein soleil. Mettre quelques galets dans l’eau si le récipient est large, les oiseaux se poseront dessus. Penser à changer l’eau régulièrement.

Table à graines

Table à graines
- Pour les nourrir l’hiver, clouer une rondelle découpée dans un gros tronc sur un solide piquet de bois qui sera fiché en terre. En plus des graines, disposer quelques galets sur lesquels les oiseaux aimeront se poser. Cette table à graines est à réserver à un endroit très abrité du vent.

Mésange bleue

- Si on a un peu plus de temps, on peut leur construire une vraie petite maison. Pour profiter des oiseaux, il faut la placer dans l’axe de vue de la maison. Prévoir de larges ouvertures pour que les oiseaux viennent à l’intérieur et un rebord pour éviter aux graines de tomber. Le toit les gardera à l’abri du vent, de la pluie et des feuilles mortes. Merles, pinsons, moineaux, sansonnets, mésanges apprécieront l’initiative.

Table à graines

-Anti-chats.
- Placer la table à graines sur un piquet de bois solide, traité, à environ 1,50 m du sol. Planter au pied un rosier grimpant très épineux. Si c’est impossible, enfiler un tuyau de drainage en plastique sur le pieu de bois, les griffes des chats n’y auront pas prise.

Anti-chats

-Antirongeurs.
- Fixer une boite métallique (biscuits ou bonbons) retournée à mi-hauteur du piquet. Les oiseaux seront à l’abri.

Verdier

Arbustes donnant des haies pour les oiseaux

Un jardin est incomplet sans la présence d’oiseaux, qu’ils soient hôtes permanents ou visiteurs occasionnels, car leur chant superbe égaye tout le quartier. En automne et en hiver, quand la nourriture se fait plus rare, les oiseaux continueront à fréquenter le jardin si on plante des arbustes qui produisent des baies.

Grands arbustes
- Amelanchier "Ballerina"
- Aralia spinosa
- Aronia arbutifolia "Brilliant"
- Berberis canadensis
- Cornus mas - Cornouiller mâle
- Cotoneaster x watereri "Cornubia"
- Cotoneaster sternianus
- Cotoneaster bullatus
- Cotoneaster frigidus
- Cotoneaster salicifolius
- Crataegus x schraderiana - Aubépine
- Eleagnus multiflora
- Ilex aquifolium "J. C. Van Tol" - Houx
- Leycesteria formosa - Arbuste aux faisans
- Prunus laurocerasus - Laurier-cerise
- Pyracantha -Buisson ardent
- Rubus spectabilis- Ronce
- Sambucus canadensis "Maxima" - Sureau
- Sambucus racemosa

Petits arbustes
- Aronia melanocarpa
- Berberis "Rubrostilla"
- Berberis wilsoniae
- Coronaria terminalis
- Cotoneaster horizontalis
- Daphne longilobata "Peter Moore"
- Daphne mezereum
- Daphne tangutica
- Gaultheria shallon
- Hedera helix "Arborescens" - Lierre arborescent
- Lonicera xylosteum - Chèvrefeuille des haies
- Mahonia aquifolium - Mahonia
- Mahonia nervosa
- Pernettya mucronata "Bell’s Seedling"
- Pernettya mucronata "Pink Pearl"
- Prunus laurocerasus "Marbled White" - Laurier-cerise marbré
- Rubus illecebrosus - Ronce
- Sambucus nigra -Sureau noir
- Sorbus reducta - Sorbier
- Vaccinium corymbosum - Myrtillier
- Vaccinium parviflorum
- Vaccinium vitis-idaea "Koralle" - Airelle
- Viburnum opulus "Compactum" - Viorne orbier


Commentaires

mardi 23 octobre 2012 à 12h15

Je confirme que les cotonéasters intéressent sacrément les oiseaux.
J’ai personnellement des merles noirs qui sont très friands des baies de mon cotonéaster franchetii.
La preuve en photo dans le lien que j’ajoute à ce commentaire.
AleX.

samedi 27 novembre 2010 à 15h30

Les oiseaux ne raffolent pas des baies de cotoneasters,mais ils les mangent quand même,en fin d’hiver,quand les autres baies manquent.
Les cotoneasters ont donc un double avantage,ils nourrissent tout de même les oiseaux,tout en nous laissant profiter de la vue des arbustes avec leurs baies pendant longtemps,contrairement par exemple aux pyracanthas qui sont tout de suite déshabillés.

Logo de Claire
dimanche 31 octobre 2010 à 11h57 - par  Claire

bonjour, comme beaucoup vous incitez à planter des cotoneaster pour que les oiseaux profitent des baies. J’ai beaucoup de ces arbustes dans mon environnement et les baies restent tout l’hiver. Je n’ai jamais vu d’oiseau s’y intéresser. Dommage, j’en planterais volontiers chez moi car leur fructification est splendide.
Mais si vous m’affirmez que les oiseaux mangent les baies de cotoneaster, j’en planterai. Merci

Navigation

Articles de la rubrique