Lavatère

Lavatera

Ce genre comprend 25 espèces herbacées, annuelles, bisannuelles ou vivaces, largement dispersées dans les régions tempérées du globe.

Lavatera thuringiaca

Lavatera olbia
- est une plante dont la hauteur et l’étalement peuvent atteindre 2 m.
- Les tiges ligneuses à la base possèdent des feuilles grisâtres à 5 lobes.
- Les fleurs larges de 7 à 8 cm sont rose pâle.
- Cet arbuste doit être abrité du vent et planté en plein soleil, dans un sol bien drainé. Supporte bien la sécheresse.

Lavatera thuringiaca
- un peu moins grande et moins large que l’espèce précédente, ne dépasse guère 1,50 m en culture. Elle forme un large buisson, très feuillu, vert foncé, à feuilles variables, présentant 5 lobes plus ou moins découpés.
- Les fleurs, rose clair, larges de 4 à 5 cm, s’épanouissent de juillet à septembre.
- Cette espèce, plus rustique que la précédente, accepte des sols plus frais et les endroits mi-ombragés.

Lavatera thuringiaca

Lavatera cachemiriana
- Cette plante vivace a des tiges lâches et fines, les feuilles sont duveteuses, semi-persistantes. Elle atteint 1,70 m de haut pour 1,50 m d’envergure.
- Elle porte tout au long de l’été de grandes fleurs rose malvacé en coupes larges.
- Elle se plaît en plein soleil à l’abri du vent, très rustique. A planter en fond de massif.

Culture
- Les lavatères se multiplient principalement par semis, en serre à partir de janvier, en godets. Elles n’aiment pas les repiquages à racines nues, semer 1 à 2 graines par godet afin de les planter avec la motte en avril-mai.
- Les boutures se font fin août, à l’abri. Prélever des rameaux de 8 à 10 cm de long, les placer dans un mélange à parts égales de tourbe et de sable à mi-ombre. Abriter les boutures pendant l’hiver. Mettre en place en avril-mai.
- Tailler au printemps, à 40 cm du sol.
- Traiter contre la rouille, sensible par temps pluvieux.

Lavatera thuringiaca "Barnsley"


Commentaires