L’azote

Symbole "N", du mot ancien "nitrogène"

AZOTE
- L’azote peut être prélevé par les plantes dans l’air de façon directe ou en se fixant sur les racines des légumineuses (sainfoin, trèfle, luzerne, etc.). La part d’azote la plus importante est prélevée dans le sol. Là, il se présente d’abord sous forme organique ( déchets végétaux et animaux).
- Sous cette forme, il ne peut pas être absorbé par la plante. Il faut qu’il se transforme en azote nitrique.

Le cycle de l'azote

- La nitrification se fait en trois temps :

  • azote organique en azote ammoniacal : 4 à 6 mois,
  • azote ammoniacal en acide nitreux : 1 mois,
  • azote nitreux en acide nitrique : quelques jours.
    - Une bonne nitrification demande de la chaleur, de l’eau, de l’air, de la chaux, des micro-organismes apportés par l’humus. Dès que l’azote est devenu nitrique, il est rapidement entraîné par les eaux, surtout dans les sols légers et la plante qui en a besoin, peut à peine en profiter.

Il est important de connaître ce phénomène de nitrification et d’assimilation de l’azote par les plantes, afin de réaliser une bonne application des engrais.

L’azote constitue les protéines de la plante par la photosynthèse, il favorise la poussée des feuilles et des tiges et leur donne la couleur vert foncé.
Un apport d’azote nitrique donne un "coup de fouet" aux plantes.

Les plantes gourmandes en azote sont les graminées du gazon, les choux, lessalades, les poireaux, les fougères, les gynériums, les graminées décoratives et les plantes vertes et à feuillage ornemental.

Fournisseur d'azote

Le manque d’azote se traduit chez les plantes par un jaunissement caractéristique autour de la nervure centrale de la feuille. On pourra remédier à ce signe de "famine" de la plante en appliquant un engrais nitrique. On conseille souvent un engrais vert à base de légumineuses pour enrichir les sols pauvres en azote.

JPEG - 25.5 ko
L’azote donne la couleur vert foncé aux feuilles

Commentaires