Groseillier

Ribes

Les groseilliers sont des arbustes indigènes, poussant en lisière de sous-bois. Les diverses variétés actuelles sont le plus souvent le résultat de sélections que d’hybridations. Les fruits sont mûrs de juin à août, selon les variétés.

JPEG - 28.5 ko
Groseilles à grappes blanches

Le groseillier à grappes (Ribes rubrum),
- Les groseilliers forment des touffes régulières de 0,80 à 1 mètre de diamètre et de 1 à 1,20 mètre de hauteur. Peu exigeants quant au sol, ils sont très faciles à cultiver, pourvu qu’ils ne manquent pas d’eau au moment de la formation des fruits, faute de quoi les fruits deviennent durs, secs, ou encore tombent avant maturité. Pour bien fleurir et fructifier, il leur faut un climat aux hivers bien marqués. Ils réussissent moins bien dans les régions les plus douces.

JPEG - 22.7 ko
Groseilles à grappes rouges

L’entretien est extrêmement simple : on laisse 10 à 12 pousses par pied, en supprimant les plus vieilles tiges qui fructifient pendant 4 à 5 ans.
- La multiplication se fait par boutures de pousses vigoureuses prélevées en automne, mises à raciner dans du sable dans un coin abrité du jardin et replantés au printemps. Replanter ces nouveaux plants en les enterrant plus profondément (10 cm) qu’ils ne l’étaient, des rejetons se développeront autour du pied de la bouture.
- Un groseillier vit couramment une vingtaine d’années.

Leurs pépins et leur peau valent aux groseilles un succès mitigé comme fruits de table, mais elles sont inégalables en gelées et supportent bien la congélation.

JPEG - 23.2 ko
Groseilles à maquereau

Le groseillier à maquereau (Ribes uva-crispa)
- est aussi dit "groseiller épineux", car les baies sont dotées de petites épines. Si on les cueille avant maturité, elles peuvent servir de laxatif.

Le groseillier noir ou cassissier (Ribes nigrum)
- Le cassissier a à peu près les mêmes exigences que le groseillier, à cela près qu’il lui faut, plus qu’à ce dernier, des saisons bien marquées : hivers rudes, étés chauds. Pour obtenir une fructification abondante, on veillera à planter deux variétés différentes, car les cassissiers ne sont pas autofertiles.

Cassissier

Plus vigoureux que le groseillier, le cassissier atteint 1,50 m de hauteur et de diamètre. Les fruits doivent être cueillis dès la maturité et utilisés aussitôt.
- Ils conviennent mal à la table, mais se prêtent bien aux gelées et à la confection de crème de cassis et de sirops. Le cassis est un élément diététique extrêmement intéressant. : il contient de l’acide malique et de l’acide citrique, de la pectine, des sucres et de la vitamine C. C’est en outre un apéritif, légèrement laxatif et diurétique et, en raison de sa richesse en vitamine C, antiscorbutique
- Le feuillage aromatique peut être utilisé en infusions contre les rhumatismes, contre la goutte, comme diurétique et comme sudorifique. Écrasé, il soulage la douleur en cas de piqûre d’insecte.


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique