Décoction de prêle

Fongicide, engrais.

La prêle est une plante sauvage

On la trouve un peu partout dans la nature, sur les talus qui bordent les champs ou les jardins. Elle se plaît dans un sol plutôt acide.

Elle contient beaucoup de silice, élément qui améliore la résistance des cultures aux maladies.

Récoltez-la vers le mois de juin, en coupant ses tiges avec un couteau.

La prêle

Préparation :
- Couper les tiges en tronçons de 10 cm environ.
- Dans un grand récipient, genre stérilisateur, lessiveuse ..., mettre 1 kg de prêle pour 10 litres d’eau de pluie. Faire bouillir 30 minutes. Laisser refroidir au moins pendant 12 heures.
- Filtrer sur une étamine (un bas ou un collant). Stocker dans des bidons fermés de récupération (lessive liquide ou autres) au frais, à l’abri de la lumière, à la cave par exemple.

Employé comme fongicide :
- Préventif : dilué à 10 % , 100 ml de décoction pour 900 ml d’eau de pluie, en pulvérisation sur le feuillage des plantes sensibles au mildiou, taches noires des rosiers, cloque du pêcher, rouille ...
- Curatif : dilué à 20 %, 200 ml de décoction pour 800 ml d’eau de pluie.
Pulvériser sur les plantes atteintes et renouveler l’opération régulièrement tous les 3 à 4 jours.

- Pour prévenir la fonte des semis, arroser le terreau avec une solution diluée à 20 % ; ça désinfecte le terreau et favorise la levée des graines.

Employé comme engrais :
- Dilué à 10 % en arrosages pour donner un coup de fouet aux plantes vertes et fleuries ; très efficace sur les plantes de terre de bruyère.


Commentaires

Navigation

Mots-clés de l’article

Articles de la rubrique