Cornouiller sanguin

Cornus sanguinéa

Arbuste de 2 à 3m., décoratif en hiver par son bois rouge vif.

Cornouiller en été

Variété à feuillage panaché vert et jaune, rustique et vigoureux, employé pour éclairer l’ensemble du massif.
- Zone 6 à 9

Multiplication par bouturage ou marcottage.

Cornouiller en automne

Les petites fleurs du cornouiller sauvage, Cornus mas, réunies en ombelles, sortent au début du printemps, avant les feuilles, puis viennent les fruits elliptiques rouge écarlate, les cornouilles, qui, même mûrs, conservent une saveur acidulée et contiennent du glucose, de l’acide malique, de l’acide citrique, des mucilages et des tanins.
- On en fait des confitures un peu acides et astringentes ; mises en fermentation, les cornouilles donnent une boisson alcoolique très savoureuse.

fruit du cornouiller

- De leurs graines s’extrait une huile qu’on utilise en savonnerie.
- Avec les feuilles, on peut faire une excellente infusion. La médecine populaire recommande les cornouilles comme astringents intestinaux. L’écorce, qui contient une substance amère, la cornine, ainsi que des pectines et des tanins, fournit également une infusion aux propriétés astringentes et toniques.


Commentaires