Coréopsis

Coreopsis

Ce genre comprend 110 espèces environ de plantes annuelles ou vivaces originaires d’Amérique du Nord. Les espèces décrites ici, vivaces et rustiques, connaissent une floraison jaune et lumineuse tout l’été.

- Coréopsis auriculata, mesure de 60 à 80 cm de haut. Cette plante drageonnante a des tiges poilues et des fleurs solitaires, jaune foncé de juin à août.

Coreopsis auriculata

-Coréopsis lanceolata a une hauteur et un étalement de 40 à 60 cm. Les fleurs, portées par de longues tiges et larges de 4 à 6 cm, d’un jaune lumineux, apparaissent de juin à août. "Sonenkind", haut de 30 à 40 cm, forme une touffe buissonnante, aux fleurs jaune d’or.

- Coreopsis grandiflora mesure de 60 à 80 cm de haut pour un étalement de 40 à 50 cm. Ses fleurs aux pétales jaune d’or, découpés sur les bords, s’épanouissent de juin à août. "Badengold", aux fleurs jaunes plus grandes, mesure 80 cm de haut ; "Domino", qui ne dépasse pas 40 à 50 cm, a des fleurs jaune d’or à cœur brun ; "Etoile d’or", ramifié et compact, est couvert de fleurs moyennes de mai à septembre ; "Goldfink", aux fleurs jaunes d’or , ne dépasse pas 25 cm de haut ; "Sunray", d’une hauteur de 30 à 40 cm, montre des fleurs doubles ou semi-doubles, jaune d’or, de juin à octobre.

Coreopsis grandiflora Sunray

- Coreopsis tripteris, de plus de 1,70 m de haut, produit des tiges raides et élancées qui se ramifient en hauteur. Les fleurs, jaune clair à cœur brun, s’épanouissent de juillet à septembre.

JPEG - 6 ko
Coreopsis verticilata

-Coreopsis verticilata est haute de 60 à 80 cm, buissonnante et a une souche rhizomateuse, faiblement drageonnante, des fleurs jaune d’or.

Culture :
Les Coréopsis ne sont pas difficiles, ils acceptent tous les sols. Cependant, on obtiendra de meilleurs résultats pour Coreopsis grandiflora dans un sol sec, poreux et bien drainé. Un sol gardant un peu de fraîcheur durant l’été convient mieux à Coreopsis lanceolata. toute deux apprécient une exposition chaude et ensoleillée. Rabattre en septembre afin de provoquer l’apparition de nouvelles pousses avant l’hiver ; On assure ainsi la pérennité des souches.

Pour la multiplication, diviser les touffes vivaces au printemps, replanter aussitôt les éclats vigoureux. J’ai réussi le bouturage également, avec les tiges coupées en septembre.

L’association de Coreopsis tripteris avec Echinacea purpurea, monardes, phlox et asters, est assez jolie dans le massif de vivaces.


Commentaires