Arum / Calla

Zantedeschia

Le genre Zantedeschia comprend 6 espèces à souche épaisse uniquement africaines, répandues du Cap à l’Angola. Leurs coloris sont variables et le cornet peut montrer une tache centrale noire.

Les splendides cornets des arums sont un peu passés de mode ; autrefois ils figuraient toujours dans les bouquets de mariage ou de communion.

JPEG - 33.3 ko
Zantedeschia aetiopea

Zantedeschia aethiopica ou Richardia aethiopica , l’arum des fleuristes, ( Arum d’Ethiopie, Calla d’Ethiopie, Lis du Nil ),est la seule espèce raisonnablement rustique en France. Les gros rhizomes produisent, de mai à juillet, de grandes spathes blanches. Ces arums exhalent un agréable parfum.

Zone 9 à 11

- Les variétés "Green Goddess" et "Green Tiped" ont des spathes largement lavées de vert émeraude.

Zantedeschia elliottiana est un arum non rustique, haut de 50 cm. Du tubercule rond naissent de grandes feuilles en forme de cœur, ponctuées de points blancs, des "jours", comme dans une dentelle. Les spathes jaune d’or s’épanouissent en juillet-août.

Zone 8 à 11

JPEG - 29.6 ko
Zantedeschia elliottiana

Zantedeschia rehmannii , Arum de Rehman, Calla rose, haute de 40 cm, est un arum non rustique. Le rhizome charnu donne naissance à un feuillage étroit d’où surgissent en juillet-août des spathes roses. Dans les beaux exemplaires, les fleurs, bien dégagées du feuillage, sont ouvertes et rose uni.

Zone 8 à 11

JPEG - 23.4 ko
Zantedeschia rehmannii

Planter l’arum des fleuristes au printemps, dans un sol riche , frais et bien drainé. Les rhizomes et les tubercules peuvent supporter la sécheresse totale.
- Le feuillage est détruit par le gel, mais la souche résiste bien aux froids sévères, surtout si elle a été bien paillée.
- Fin avril, planter les arums non rustiques, dans une bonne terre de jardin bien labourée, additionnée d’engrais à diffusion lente, en exposition ensoleillée.
- Arroser régulièrement.
- Arracher les souches après les premières gelée et mettre à l’abri du froid.
- On peut aussi les cultiver dans un mélange riche, en pots sortis au jardin de mai à novembre, et rentrés au sec avant les grands froids.

JPEG - 20.6 ko
Zantedeschia aethiopica rhizomes
Photo du net

Pour les multiplier, séparer les tubercules des espèces non rustiques au printemps, avant la mise en culture. Diviser en automne le rhizome de Zantedeschia aethiopica, et replanter les éclats aussitôt.

Dans le jardin, au moment de sa spectaculaire floraison odorante, au sommet d’une haute hampe, Zantedeschia aethiopica ornera des bordures, des pièces d’eau ou des plates-bandes. Ses fleurs peuvent très bien servir à la confection de magnifiques bouquets.
- Les autres espèces composeront des potées.


Commentaires