Éveil printanier – Deuxième partie

La deuxième et dernière partie des fleurs qui nous surprennent au printemps. Pour que nous puissions continuer à apprendre à leur sujet !!!

Éveil printanier1

Les marguerites: ils sont originaires d’Europe, ils sont également connus sous le nom de chiribita, pascueta ou vellorita, bien que leur genre soit scientifiquement Bellis Perennis. Bien qu’il existe d’autres fleurs désignées marguerite, variant l’apparence de leur fleur, elles appartiennent à la famille des «chrysanthèmes».

Ses principales caractéristiques et soins sont:

  • En général, ils nécessitent un arrosage abondant, sans en faire manifestement trop.
  • Il vaut mieux qu’ils reçoivent la lumière directe du soleil, par conséquent, il est courant de voir des prairies couvertes par eux, car ils sont très résistants à l’environnement.
  • En hiver, il faut prendre soin de ses racines, c’est pourquoi certains recommandent de placer de la paille à la base pour les protéger des intempéries. Il est également bon de cueillir les feuilles et les fleurs séchées.
  • Utilisez des marguerites pour décorer votre maison, surtout si vous voulez une touche printanière et fraîche. Vous pouvez facilement les fixer en les plaçant dans un petit vase transparent, formant un bouquet rond juste à la surface, vous devrez donc couper la tige en laissant ce qui est nécessaire pour les maintenir à l’intérieur.

Éveil printanier2

La primevère: c’est une plante vivace généralement pourvue de feuilles radiculaires oblongues-obovales, dentelées, ridées, plus claires sur la face inférieure. Ses fleurs, composées de cinq pétales et supportées sur une tige et en touffes, sont jaunes, blanches, roses, violettes et rouges.

Ses principales caractéristiques sont:

Cette espèce a un dimorphisme floral, c’est-à-dire qu’il existe des spécimens dont les fleurs ont un style long et des étamines courtes, tandis que d’autres ont des fleurs de style court et de longues étamines. Seul le pollen du premier peut fertiliser le second et vice versa, de sorte que les fleurs d’un même pied ne peuvent pas s’autoféconder.

Ses principaux soins sont:

  • Lumière: mi-ombre. Toujours planté dans des zones partiellement ombragées.
  • Températures: résiste au froid mais pas aux fortes gelées. Grâce à sa résistance aux basses températures, il peut être cultivé en terrasse pendant l’hiver.
  • Il résiste très bien au froid, mais pas au gel.
  • Habitat: dans les endroits ombragés, généralement à côté des cours d’eau et dans les forêts riveraines.
  • Il ne tolère pas les environnements secs. Arrosage régulier, pour que le sol soit toujours un peu frais. Un bon drainage est essentiel pour que l’excès d’eau ne s’accumule pas. Si cela arrivait, il pourrirait autour du cou. Si votre sol est très argileux, ajoutez du paillis, de la tourbe ou du fumier et ajoutez également du sable.
  • Ravageurs: limaces et escargots dans l’humidité et pucerons dans les racines en cas de sécheresse.
  • Multiplication: par graines ou par division des touffes en automne.
  • Temps de semis: printemps-été.
  • Germination 20-28 jours à 12-15 ° C.

Photos et source: vcampillograu.blogspot.com; floresyplantas.net; mdzol.com

Vous pourriez également aimer...