Culture

Le succulent Sempervivum ‘Faramir’

Sempervivum ‘Faramir’ est une succulente attrayante et rustique avec des feuilles roses regroupées autour d’un centre vert clair. Les rosaces mesurent jusqu’à 10 cm de diamètre. Les tiges florales aux fleurs en forme d’étoile et rouge pourpre atteignent 20 cm au début de l’été.

Ces crassulacées sont très faciles à cultiver et à entretenir tant que nous surveillons très bien l’irrigation. Tout excès d’humidité le paiera avec la pourriture des racines. Pour sa culture, nous aurons besoin d’un pot d’environ 4 litres, bien qu’il soit encore mieux d’en utiliser un plus grand de 12 litres ou plus. Bien que ce soit une plante qui meurt après la floraison, il faut tenir compte du fait qu’elle produit un grand nombre de drageons et qu’elle grandira avec le temps et elle aura besoin de beaucoup d’espace.

Sempervivum ‘Faramir’ est une plante qui a besoin de beaucoup de lumière, donc si nous la cultivons à l’intérieur, nous réserverons un espace à côté de la fenêtre la plus lumineuse de la maison. Le sol doit avoir un bon drainage, mieux utiliser un substrat spécifique pour les plantes succulentes et qui est légèrement acide avec un pH autour de 6. Quant aux températures, elle préfère les intermédiaires entre 18 et 21ºC. Bien qu’il puisse supporter des températures autour de 0 ° C sans aucun problème.

L’arrosage en hiver sera réduit au maximum, une fois par mois sera plus que suffisant. Au printemps et en été, nous augmenterons la fréquence un peu mais pas beaucoup. Nous n’arroserons que lorsque le substrat sera sec. Nous utiliserons un compost à libération lente au début de la saison de croissance ou un liquide une fois par semaine. Une formule 20-20-20 à une dose de 1/4 de la partie habituelle fonctionnera bien pour les plantes matures et avec moins d’azote pour les jeunes plantes.

Lorsque nous devons transplanter le sempervivum, nous le ferons en été et toujours avec le substrat bien sec. Nous inspecterons les racines en enlevant celles endommagées ou malades et en appliquant un agent antifongique sur les coupures. Ensuite, nous placerons la plante dans un pot avec un nouveau substrat et le remplirons. Nous attendrons une semaine pour arroser la plante transplantée. De cette façon, nous réduirons les risques de pourriture des racines. Bien que nous ayons parlé de sa culture en pot, rien ne nous empêche de le faire en pleine terre si nous vivons dans un endroit au climat chaud ou tempéré. Dans ce cas on peut même le traiter comme un couvre-sol, il se répandra assez rapidement, pour les zones qui ne sont pas de passage car on ne peut pas marcher dessus.

Vous pourriez également aimer...