Le kumquat ou oranger chinois

Le kumquat ( Fortunella japonica, F. hindsii, F. margarita ) est facile à cultiver en pot ou dans le jardin, car il est relativement résistant au froid. Il fleurit en été et ses fruits mûrissent en hiver. Bien que étroitement lié aux agrumes, Fortunella constitue un genre différent, en fait ils sont tellement apparentés qu’ils peuvent s’hybrider les uns avec les autres. Le kumquat est cultivé en Chine depuis le 12ème siècle, les premières références en Europe sont venues des mains des missionnaires portugais au 17ème siècle. Mais sa culture ne fut introduite en Occident qu’au XIXe siècle, lorsque Robert Fortune apporta les premiers spécimens d’abord au Royaume-Uni puis aux États-Unis.

Kumquat ou orange chinoise-01

L’oranger de Chine de la variété Fortunella japonica produit un fruit rond à la chair molle et sucrée. Fortunella hindsii est davantage utilisé comme arbuste ornemental car ses fruits sont très petits et contiennent de grosses graines. Fortunella margarita produit un fruit oblong à chair acide souvent utilisé pour la confiserie.

Cet arbuste peut atteindre quatre mètres de hauteur et avoir une envergure de jusqu’à huit pieds. L’une des principales caractéristiques qui différencie Fortunella du genre Citrus est sa tolérance au gel, l’oranger chinois peut supporter des températures allant jusqu’à -12 ° C. Il peut être cultivé sous presque tous les climats, sauf la montagne, dans un endroit à l’abri du vent et très ensoleillé. Si nous la cultivons en intérieur, il faut éviter qu’elle se trouve dans des endroits trop chauds, elle ne doit pas dépasser la température ambiante de 18º C. L’irrigation sera rare, juste assez pour maintenir le sol légèrement humide. Ses besoins en fertilisation sont concentrés au printemps et en été, deux fois que nous ajoutons un engrais liquide pendant cette période de temps suffira. La taille est faite au printemps pour enlever le bois mort et couper les nouvelles pousses.

Photo: rustica.fr

Vous pourriez également aimer...