Glycine ou glycine

Wisteria est une plante grimpante parfaite pour couvrir les pergolas, les balustrades et les terrasses. Il produit de belles fleurs blanches et lilas qui pendent en grappes aux branches élancées et gracieuses. Il produit deux fleurs par an, la première à la fin du printemps et la seconde, plus abondante, jusque tard dans l’été. Lorsqu’une glycine ne fleurit pas ou ne fleurit que très peu, cela peut être dû à un manque d’exposition au soleil ou encore à une fertilisation excessive ou à une taille incorrecte.

la-glycine-o-glycine-03

La glycine est une plante qui s’adapte à tout type de sol du moment qu’elle est riche en matière organique et bien drainée. Ce sera un endroit très ensoleillé et protégé du vent, assurant ainsi une bonne floraison. En raison de la vigueur des branches grimpantes, il est pratique de la cultiver dans un point du jardin éloigné de la maison, évitant ainsi d’éventuels dommages structurels.

la-glycine-o-glycine-01

Les plantes cultivées en pot ne doivent être arrosées régulièrement que lorsque le sol est complètement sec. Celles qui poussent dans le sol sont moins exigeantes et avec de l’eau de pluie, elles peuvent en avoir assez. Cependant, l’irrigation doit être plus fréquente pendant la phase d’enracinement de la plante et en période de sécheresse prolongée. Tous les trois ou quatre mois, nous le fertiliserons avec un engrais organique à libération lente.

la-glycine-o-glycine-02

La glycine est multipliée par boutures ou greffons. Les boutures sont prélevées sur les branches de l’année à la fin de l’été et mises dans un mélange de tourbe et de sable humide à la racine. La multiplication par greffe est réalisée au printemps. Une bonne pousse est coupée avec des ciseaux pointus et greffée sur la racine de la Wisteria sinensis, puis enterrée. La plante de glycine peut être propagée même par couches ou à partir de graines, contenues dans de grandes gousses similaires à celles des haricots.

la-glycine-o-glycine-04

Après la première année, la taille doit être effectuée régulièrement chaque année en coupant les branches qui ont poussé cette année-là, tandis que celles cultivées en pot sont mieux faites avec une taille formative en parapluie. Dans les deux cas, la taille doit être faite avant la croissance végétative. La première taille est réalisée en été en coupant les branches de l’année sur une longueur de 5 à 6 bourgeons. Au milieu de l’hiver, une deuxième taille est effectuée en coupant les mêmes branches à une hauteur de 2-3 bourgeons.

Vous pourriez également aimer...