Jardinage

Faire pousser du pin comme bonsa√Į

Le pin est un genre de pins qui comprend un grand nombre d’arbres r√©pandus dans le monde. En fait, ils s’adaptent √† diff√©rents climats et latitudes, s’adaptant aux conditions de chaque environnement et d√©veloppant leurs propres √©l√©ments.

Bonsa√Į de pin 1

Les essences de pin les plus utilis√©es pour la technique du bonsa√Į sont les Europ√©en et les Oriental. Du premier groupe, il faut souligner le Pinus mugo ou pin noir pour √™tre le plus populaire. Ils sont √©galement largement utilis√©s Pinus sulvestris (bien connu aussi sous le nom de pin sylvestre) et le pinus halepensis (ou pin d’Alep).

Parmi les variétés japonaises, on distingue: Pinus densiflora (ou pin rouge), le Pinus thunbergii (Pin noir du Japon), le Pinus pentaphylla (ou pin blanc japonais) et Pinus parviflora.

Obtenir un bon sp√©cimen de bonsa√Į √† partir de n’importe quelle vari√©t√© de pin n’est g√©n√©ralement pas difficile. Celui qui n√©cessite le plus de soins est le pin noir du Japon, car il n√©cessite une certaine altitude (environ 800 m√®tres) pour se d√©velopper dans de bonnes conditions et r√©siste mal aux expositions prolong√©es au soleil, car il a tendance √† s’affaiblir consid√©rablement. Il faut aussi faire attention avec le pin blanc du Japon qui demande un peu plus d’ombre et d’humidit√© que d’habitude.

Pin Bonsa√Į 2

Une fois que nous avons s√©lectionn√© la vari√©t√© de pin que nous voulons cultiver en utilisant la technique du bonsa√Į, il faut faire attention aux soins. En ce sens, il convient de souligner les √©l√©ments suivants:

  • Les pins ont besoin de sols secs et bien drain√©s. Un substrat sp√©cifique d√©j√† sur le march√© pour ce type de cultures est g√©n√©ralement utilis√©: le kiryuzuna.
  • Avant d’arroser notre pin, nous devons v√©rifier l’√©tat de la surface de son substrat. S’il est sec, nous pouvons continuer √† ajouter de l’eau; sinon, nous √©viterons de continuer √† le mouiller.
  • Le bois de pin √©tant tr√®s flexible, ce sont des sp√©cimens faciles √† mod√©liser. Ainsi, nous n’aurons pas √† utiliser un fil √©pais. Ceci, cependant, comporte un obstacle et c’est qu’avoir un bois tendre sa capacit√© de putr√©faction est plus grande que celle des autres vari√©t√©s de la m√™me famille. Ainsi, nous devons l’observer si nous l’avons √† l’ext√©rieur, car les intemp√©ries peuvent tuer notre projet.
  • On peut d√©velopper des travaux dans tous les styles, puisque m√™me son tronc central est suffisamment moulable.
  • Nous devons transplanter notre sp√©cimen tous les trois ou cinq ans. La premi√®re fr√©quence concerne les jeunes pins; le second pour les adultes.

Lorsque nous transplantons nos pins, nous devons √©viter de laver les racines. Il est √©galement pratique de conserver une bonne partie de l’ancien substrat pour le nouveau conteneur.

Photos: flickr.com

Vous pourriez également aimer...