Entretien spécial du printemps – Partie I

soins-de-printemps-p1

Au printemps, les grandes différences climatiques présentent aux jardiniers et planteurs des situations différentes. Heureusement, la nature elle-même nous donne des outils qui ne sont pas stricts et très utiles pour faire face au problème.
Par conséquent, des pratiques telles que l’observation et l’apprentissage des modes du lieu seront également des tâches nécessaires pour adapter ce guide de corvée, qui si vous vous mettez au travail vous donnera de bons résultats.
ENTRETIEN DU JARDIN

Lorsque vient le temps de semer, nous vous suggérons de regrouper les espèces qui poussent mieux ensemble.
La culture de différentes espèces de légumes dans le même espace est une pratique de l’agriculture biologique. L’objectif (qui variera en fonction des combinaisons de légumes) est d’utiliser plus efficacement les nutriments du sol ou de protéger les plantes des ravageurs.

Pour vous donner une idée, nous vous donnons des exemples d’entreprises bénéfiques:
un-S’entrecroisent des rangées d’espèces qui ne sont pas en compétition pour les nutriments. Par exemple, des betteraves ou des carottes à racines profondes, qui extraient surtout du potassium, avec des légumes à feuilles, comme la laitue ou les endives, qui prennent des nutriments près de la surface comme l’azote.
deux-Pour protéger les carottes des ravageurs, semez-les entre les rangées où poussent les oignons ou les poireaux.
3-Le basilic protège les tomates des ravageurs à proximité.
4-Semez les haricots à côté des plants de maïs. Les racines des légumineuses apportent de l’azote au sol, dont les graminées, comme le maïs, peuvent profiter.

Si vous faites les associations appropriées, la nature se chargera du reste. Faites le test!

Vous pourriez également aimer...