Dommages courants aux feuilles d’hortensia

Les feuilles d’hortensia sont la principale cible des maladies, il est donc pratique de reconnaître les dommages habituels que présente cette partie de la plante afin de les traiter correctement.

Feuilles d'hortensia 1

Les principales affections subies par les feuilles d’hortensia sont les suivantes: oïdium, tache cercosporienne et anthracnose.

Oïdium

  • C’est une maladie des plantes qui se présente sous la forme d’une poudre blanche en forme d’étoile à l’arrière des feuilles.
  • Il est produit par un champignon du même nom.
  • Il n’attaque que les feuilles de la plante, de sorte que le reste de la plante n’est généralement pas en danger. Bien sûr, puisque les feuilles sont vitales pour son développement, cela finit par l’affecter.
  • Il peut être éliminé en appliquant une décoction de prêle ou une purée de sauge et en enlevant les feuilles affectées.

Taches foliaires de Cercospera

  • Ce sont de grandes taches fongiques de couleur foncée (brunes ou violettes) qui apparaissent à la surface des feuilles. Si l’attaque est massive, elle peut faire tomber les feuilles.
  • Pour lutter contre ce problème, il est préférable d’enlever les feuilles atteintes. Non seulement de la plante, mais aussi du sol dans lequel elle est tuée. Il est également pratique de varier le système d’irrigation en optant pour un système goutte à goutte.
  • Si l’attaque a réduit la plante, il est préférable de la fertiliser et d’ajouter une dose de protecteur fongicide pour la protéger jusqu’à ce que sa récupération soit complète.

Feuilles d'hortensia 2

L’anthracnose

  • Il se développe comme une grande tache brune à la surface des feuilles et sur les pétales des fleurs.
  • C’est une maladie causée par un champignon (le Colletotrichum gloeosporoides) et typique des plantes qui vivent dans des zones chaudes et humides.
  • Cela peut mettre fin à la vie de la plante.
  • Pour éviter son attaque, il faut être très prudent avec la quantité d’engrais que nous utilisons pour prendre soin de la plante, car ceux qui sont excessivement traités dans ce sens sont plus vulnérables aux attaques de ce champignon.
  • Pour le combattre, vous devez retirer les feuilles affectées et alimenter la plante pour l’empêcher de pourrir le reste. Les feuilles tombées au sol doivent également être enlevées, car elles peuvent affecter les racines.
  • Il est pratique d’appliquer un fongicide approprié pour les plantes à fleurs, car ce qui précède n’est pas suffisant.

Dans tous les cas, il faut être attentif au développement de chaque infection et apprécier le degré d’affection que présente la plante.

Photos: Pixabay.com

Vous pourriez également aimer...