Culture

Culture du ruelllia bleu

Le genre Ruellia Il appartient à la famille Acantáceas et nous offre des spécimens tels que cette ruellia bleue ou Ruellia coerulea. Cette plante d’un peu moins d’un mètre de haut peut être plantée dans différents types de sols, même à côté de l’étang. Cette plante vivace est originaire d’Amérique et se trouve facilement au Mexique, au Brésil, en Argentine et en Uruguay.

La ruellia est une plante très rustique et résistante, facile à cultiver comme nous le verrons ci-dessous. Ses tiges sont droites et ses feuilles lancéolées. Ils sont d’une couleur verte intense qui, lorsque la plante est cultivée au soleil, prend un ton métallique. On peut également trouver des variétés qui ne dépassent pas 25 cm de hauteur. Les fleurs de la ruellia sont terminales et en forme de cloche. Outre le bleu, ils peuvent être blancs ou roses. C’est une plante très polyvalente que l’on peut utiliser en pot ou au sol et même pour décorer notre bassin comme nous l’avons déjà dit.

Le ruellia bleu peut être cultivé aussi bien en plein soleil qu’à mi-ombre. Il n’a pas besoin d’une grande profondeur de sol mais il en a besoin pour être riche en matière organique. L’irrigation doit être constante. Bien qu’il tolère bien l’engorgement, il supporte également de courtes périodes de sécheresse. Lorsque vous cultivez dans des zones inondées, faites attention à la présence possible de maladies fongiques. Il est généralement conseillé de pincer les pointes pour que la plante s’installe et ait plus de vigueur avant la floraison. Après la première floraison, il est également conseillé de le tailler.

La fertilisation doit toujours se faire avec de la matière organique car elle tolère très mal l’excès d’engrais qui peut le tuer facilement. Il peut également être cultivé à l’intérieur si nous lui fournissons une température chaude et une humidité élevée. La reproduction peut se faire par trois moyens, les graines, la division et les boutures. Il est très facile de se reproduire par boutures car ils ont un taux de réussite élevé.

Si nous voulons faire pousser cette plante ici, nous vous laissons une bonne recette de terre. Quatre parties de substrat à base organique, une partie de sable et une partie de fumier bovin. Si vous achetez les plantes déjà prêtes dans une jardinerie, il vous sera recommandé de retirer l’enveloppe de la motte afin qu’elle retienne mieux le sol. Le trou où nous le plantons ne doit pas être plus grand que la motte, surtout en profondeur. Ensuite, il est nécessaire d’arroser abondamment.

Bien que ce soit une plante très facile et résistante, il faut veiller à ses spécificités. Après la floraison, il est important de tailler la plante pour que l’année suivante, elle pousse nouvelle et forte. L’automne est le meilleur moment pour effectuer cette opération. La taille consistera à couper toutes les tiges et branches d’environ 10 cm. En hiver, nous mettrons un peu d’engrais autour de la tige de la plante. Avec 20 grammes par plante d’une formule NPK 4-14-8 sera plus que suffisant.

Vous pourriez également aimer...