Culture

Arbustes: plantation au sol

Bien que cela puisse sembler une tâche simple à première vue, nous devons prendre en compte certains aspects importants pour le faire. De même, les conditions climatiques, le sol, les outils, etc. doivent être précisés.

Arbustes végétaux

Si vous décidez de planter un buisson déjà cultivé emballé ou en forfait, nous devons prendre en compte des aspects tels que les suivants:

Pour planter les buissons il est indispensable de retirer le contenant, la paille ou la toile de jute qui les entoure. S’il s’agit de récipients en plastique, cette tâche doit être effectuée avec soin afin de ne pas casser le pain. S’il est difficile de le retirer, il faut le couper avec un couteau ou des ciseaux.

Si nous trouvons des fils ou des fils dans les racines ou les tiges, ils provoquent l’étranglement de la plante. Nous devons revoir les espèces qui viennent en toile de jute car elles sont généralement liées avec des fils qui restent dans le pain de terre et causeront de grands dégâts à l’avenir.

Si le pain de terre est très compacté (généralement ce sera celui qui vient en terre argileuse) il faut donner quelques coups pour décoller les racines; de cette façon, les bords seront libérés sans que le pain ne soit rompu.

Au contraire, si nous décidons d’une plantation Racine nue, nous devons prendre en compte les aspects suivants:

Si nous plantons les arbustes à racines nues pendant l’hiver, lorsque la plante n’est pas en activité, nous économiserons de l’argent et du temps.

Si nous plantons une plante dans un sol de mauvaise qualité, ou qui ne lui convient pas, il est nécessaire que nous ayons le sol prêt à incorporer, car il rejettera tout ce que nous retirons du puits.

Nous devons toujours vérifier soigneusement les racines. Au cas où ils seraient trop secs car ils ont subi un transfert, il ne faut pas hésiter à les immerger avec de l’eau pour les hydrater.

La plantation doit se faire petit à petit, en étalant les racines et en incorporant le sol amélioré.

Si nous sommes dans une région au climat sec, avec des sols meubles et peu de précipitations, nous devons planter sous le sol. De plus, il est bon de faire un bon bassin qui accumulera plus d’eau par irrigation et avec les pluies.

Sinon, si nous sommes dans une zone humide avec un sol lourd, nous ne devons pas faire de bassin, nous ne devons laisser qu’une petite dépression pour l’irrigation, car la plante n’aura pas besoin de stocker autant d’humidité.

L’irrigation post-plantation doit éliminer l’air qui est resté à l’intérieur, elle doit donc être lente et régulière, afin qu’elle couvre toute la surface.

Si la taille de formation est nécessaire, il est conseillé de le faire après la plantation.

Vous pourriez également aimer...