Arbres

Arbres fruitiers: l’abricotier

Originaire d’Asie et d’Afrique, l’abricotier est un arbre fruitier typique des zones tempérées. De taille moyenne (il atteint entre six et huit mètres à l’âge adulte), l’abricotier commun se présente comme un arbre uniforme, avec une couronne arrondie et des branches étalées. Son bois est de couleur rougeâtre et n’est pas très apprécié dans l’industrie du bois. L’abricotier nécessite des sols légers, fertiles, drainés, profonds et au climat bénin. Il nécessite une humidité constante mais il n’est pas nécessaire de les arroser régulièrement car un excès d’eau peut les endommager.

Abricotier 1

Bien qu’il préfère le chaud au froid, on peut faire pousser l’abricotier dans les zones froides à condition de protéger la plante en la gardant couverte. Parfois, en plus, la technique du ventilateur est utilisée. Cela consiste à fixer l’arbre, avec les branches latérales ouvertes, à un mur ou un mur, en éliminant les branches centrales. Cette pratique a pour but de profiter de la chaleur et de la lumière projetées par le mur lorsqu’il est éclairé par le soleil.

Dans tous les cas, si nous allons planter un abricotier dans notre jardin, nous devons d’abord savoir quelle espèce nous convient le mieux en fonction de l’endroit où nous sommes. En fait, il existe une demi-douzaine de variétés d’abricot. Parmi les plus fréquents, on trouve:

  • Abricotier de Mandchourie: grande variété pouvant atteindre vingt mètres de haut et résister à vingt degrés sous zéro.
  • Abricotier de Sibérie: arbre fruitier de taille moyenne (environ cinq mètres) qui supporte cinquante degrés sous zéro. Ses fruits sont petits et n’ont pas beaucoup de saveur.
  • Abricotier du Japon: cette variété se caractérise par ses longues feuilles pointues et par une récolte qui se consomme sous forme de liqueurs, confitures et assaisonnements.
  • Abricotier du Tibet: très proche de celui de la Mandchourie, il est originaire du pays qui lui donne son nom.
  • Abricotier alpin ou abricotier de Briançon: cet arbre se trouve dans les zones peu pluvieuses, atteint six mètres de hauteur et, contrairement à ses pairs, ses fruits ne sont pas sucrés, mais épicés.

Abricotier 2
Abricotier 3

L’abricotier commun se reproduit principalement par bouturage, bien que l’on puisse aussi les obtenir par graines ou par greffage de pruniers ou de pommiers. Son fruit est l’abricot, une pièce ronde et douce, avec un noyau solide et une peau veloutée. Les abricots sont généralement récoltés de mai à juillet, bien que ces dates puissent changer en fonction de la météo. Les récoltes sont limitées et doivent être effectuées lorsque les fruits sont mûrs. Ils peuvent être consommés frais ou séchés. Dans ce dernier cas, nous les appellerons abricots secs.

Ils doivent être plantés à l’extérieur une fois qu’ils ont deux ans, car avant ils pourraient mourir du froid. Vous devez laisser une séparation de cinq mètres entre eux pour qu’ils puissent grandir sans interférer les uns avec les autres.

Bien que nous puissions le tailler, ce n’est pas nécessaire car sa croissance est assez uniforme.

Photos: morguefile.com; elvca.blogspot.com; compostblog-chari.blogspot.com; laopiniondemurcia.es

Vous pourriez également aimer...