Arbres fruitiers: la cerise

Le cerisier est un arbre de la famille des Rosacées, d’origine méditerranéenne, qui produit un fruit très apprécié pour la consommation humaine. C’est un grand arbre fruitier qui atteint huit mètres de hauteur. Ses feuilles sont caduques. Ses fleurs naissent avec l’arrivée du beau temps, en petits groupes, elles sont hermaphrodites et ont une odeur douce. Son fruit s’appelle la cerise et il apparaît en petites récoltes tous les deux ou trois ans. En ce sens, il faut aussi dire que les cerises mûrissent de la fin du printemps au début de l’été.

Cerise 1

Le temps de récolte est concentré sur quelques semaines et ne doit être effectué que lorsque la cerise devient rouge vif. Dans la même saison, nous pouvons récolter deux ou trois cultures, en fonction de la variété de cerise et des conditions environnementales qui l’entourent.

Les cerises sont principalement utilisées pour faire des confitures, bien que cela dépende du type de cerise en question. Sur le marché, nous pouvons trouver des cerisiers et des cerises des variétés suivantes:

  • Cerise Napoléon: douce et rouge.
  • Cerise tartare: de couleur noire et de saveur miellée.
  • Cerise Ambrunesa: croquante et sucrée.
  • Cerise Burlat: pulpe rouge, chair juteuse et goût sucré.
  • Cerises acidulées: foncées, à tiges courtes et utilisées pour faire des liqueurs ou pour la conservation. Ils sont populairement connus sous le nom de cerises acides et ont leurs propres variétés. Les plus connus sont: Morello, Montmorency et Richmond.

Cerise 3
Cerise 4

Si nous allons planter un cerisier dans notre jardin, nous devons prendre en compte:

  • Le sol doit être riche en matière organique et être drainé. Les sols légèrement calcaires, frais et secs sont également favorables.
  • La plante doit être orientée vers le soleil, car elle nécessite beaucoup de lumière, mais elle ne résiste pas bien aux températures élevées.
  • Vous pouvez obtenir une plante à partir d’une graine, mais c’est un processus lent. La chose la plus conseillée est d’acquérir un jeune arbre ou une bouture d’une greffe.
  • Il doit être planté en hiver et il faut ajouter du compost au sol dans lequel il se trouve pour qu’il puisse développer ses racines sans problème. Dans ce compost, il doit y avoir avant tout de l’azote.
  • La cerise est un arbre fruitier qui résiste bien aux périodes de sécheresse. Il n’est pas nécessaire que nous l’arrosions quotidiennement.
  • Il doit être taillé une fois par an, généralement à l’automne, avant la chute des feuilles.
  • La zone dans laquelle nous allons localiser le cerisier doit être exempte d’oiseaux car les fruits seront mangés avant que vous puissiez les cueillir.
  • Au fur et à mesure qu’ils grandissent, ils auront besoin de plus d’espace, vous devez donc vous assurer qu’ils ont la liberté de se développer latéralement. En ce sens, il convient de noter que, pendant les cinq premières années de vie de l’arbre, le sol doit rester nu.
  • Les maux auxquels il est le plus sensible sont: les pucerons noirs et la maladie du plomb. Les premiers font courber les feuilles de cerisier et doivent être traités avec un composé spécifique. La deuxième, la maladie du plomb, est une maladie fongique qui vit sur le bois mort. Pour éviter cela, nous devons bien tailler notre cerisier et peindre les blessures sur le tronc.

Il existe un type de cerisier qui n’a qu’une valeur ornementale. Ce sont des cerisiers dont les étamines sont changées par des pétales supplémentaires, de sorte qu’ils ne produisent pas de cultures. Ce sont les cerisiers qui sont les vedettes du festival annuel de Hanami au Japon.

Cerise 2
Cerise 5

Photos: morguefile.com; miradasocialbierzo.blogspot.com; elnougarden.com

Vous pourriez également aimer...