Culture

8 plantes résistantes que vous pouvez avoir dans votre jardin

L’une des plus grandes préoccupations des propriétaires de jardins est l’entretien, et nous ne parlons pas particulièrement des pelouses, mais des plantes et des arbres. Pour faciliter cela, il faut choisir des plantes qui s’adaptent bien aux conditions du lieu et qui sont également résistantes. Beaucoup d’entre eux vivent parfaitement dans des sols pauvres et même avec très peu d’eau.

OTONOPSIS (Othonnopsis cheirifolia)

Son nom commun ou vulgaire est Azulín. C’est un buisson arbustif vivace d’environ 20 à 30 cm de hauteur. Ses fleurs jaune citron se détachent contre les feuilles gris-vert et apparaissent au printemps. Il fleurit de la fin de l’hiver au printemps bien qu’il puisse également fleurir en automne et en hiver. C’est une bonne espèce pour couvrir les pentes, les bords et établir des contrastes avec les feuilles plus foncées d’autres plantes. Il est quelque peu sensible au gel. Il aime le soleil et les endroits arides, il a donc besoin d’un bon drainage. Il est facilement multiplié par la division des victimes.

DURILLO (Viburnum tinus)

Cet arbuste vivace atteint une hauteur maximale de 3 ou 4 mètres, est très ramifié et possède des feuilles vert foncé. À la fin de l’hiver ou au début du printemps, il forme des inflorescences blanches et parfumées. Il préfère les sols riches en matière organique. Il prend en charge la taille, donc il peut être utilisé pour faire des haies.

CERASTIO (Cerastium tomentosum)

Cette plante herbacée forme un tapis grisâtre serré et épais permanent tout au long de l’année. À la fin du printemps, la tapisserie grise est recouverte d’une couche de fleurs blanches. Il a besoin de sols bien drainés et d’une exposition ensoleillée. Pour conserver la couleur grise des feuilles, il faut qu’elle pousse dans des sols mal fertilisés.

CONVOLVULUS (Convolvulus cneorum)

Ce parent de la jacinthe se comporte comme un arbuste, formant un buisson hémisphérique. Ses fleurs blanches en forme de cloche se détachent, contrastant avec le fond gris cendré du feuillage persistant. Il est cultivé en plein soleil et dans des endroits plutôt secs et non protégés.

PARRA VIERGE (Parthenocissus tricuspidata)

Combien avec plusieurs noms communs ou vulgaires: vigne de Virginie, vigne vierge, vigne de Virginie, vigne du Japon, Ampelopsis, lierre japonais, amoureux de la muraille, vigne vierge. Son nom est dû à l’état nord-américain de Virginie, originaire à son tour de la reine vierge Elizabeth I d’Angleterre. Cette plante grimpante ne manque pas de recouvrir un mur ombragé dans des endroits frais et humides aux sols fertiles. Il peut couvrir des façades entières de maisons en quelques années. Il comporte des vrilles terminées par des ventouses qui l’aident à adhérer aux surfaces sur lesquelles il grimpe. En automne, les feuilles prennent une très jolie teinte rougeâtre.

L’AMOUR DE L’HOMME (Tradescantia x andersoniana)

Adapté à l’ombre et même à l’intérieur, il pousse sans aucun type de sol ni besoin d’irrigation. Il se propage rapidement, recouvrant la surface du sol en peu de temps, d’où il s’élève à peine 40 ou 50 cm. Ses feuilles sont effilées et ses fleurs, délicates et éphémères. Il existe des hybrides de différentes couleurs: bleu, violet, carmin, rouge, blanc ou une combinaison de deux. Il se multiplie facilement au moyen de boutures introduites dans l’eau ou dans un substrat humide.

PITOSPOR (Pittosporum tobira)

Originaire de Nouvelle-Zélande, c’est un arbuste au feuillage persistant, qui ne dépasse généralement pas 4 ou 5 mètres de hauteur, bien que dans des cas exceptionnels il atteigne 10 mètres. Ses fleurs, blanches le matin, jaunissent au coucher du soleil et dégagent un agréable parfum. Il se multiplie bien à la fois par graine et par piquet. C’est un appareil polyvalent qui résiste à la sécheresse, aux vents côtiers salins et même au froid hivernal rigoureux. Les autres noms communs sont Azahar de Chine, Azarero et Pitosporo du Japon.

OREILLE DE LION (Leonotis Leonurus)

Ce petit arbuste de un à deux mètres de haut est reconnaissable à ses fleurs orangées qui poussent en étages le long des tiges. Son nom fait allusion à la ressemblance de la fleur avec l’oreille d’un lion. Il commence à fleurir au printemps et les fleurs durent jusqu’en hiver. Il résiste très bien aux étés chauds et aux conditions de sécheresse avec peu de soin. À la fin de la floraison, il doit être taillé fortement pour réduire sa tendance à se développer dans le désordre.

Vous pourriez également aimer...