Culture

4 conseils sur le terreau

Si vous ne l’avez pas fait, il est temps de commencer à préparer les pots, le beau temps est là et il est temps de profiter du début du printemps. L’un des problèmes les plus importants lorsque nous parlons de jardinage en pot est le sol. Avec ces 4 conseils sur le terreau, nous voulons que vous clarifiiez quelques idées très simples qui vous aideront à avoir des pots luxuriants cette saison.

une.- Le grand dilemme, quel type de sol dois-je utiliser pour mes pots? La tentation d’utiliser la terre ordinaire est toujours là, même si si vous l’avez déjà essayée, vous aurez vu que ce n’est pas une très bonne option. C’est plutôt une très mauvaise option. Surtout si le sol a une forte teneur en argile, car il devient un mazacote dur et imperméable où les plantes ne prospéreront guère. Le plus pratique est d’utiliser du substrat de rempotage, vous éviterez de nombreux problèmes. Bien que si vous souhaitez profiter de la terre de votre jardin, nous vous conseillons de préparer un mélange avec du compost, du fumier, de la tourbe ou de la fibre de coco. Certains matériaux qui fournissent finalement une capacité de drainage et une rétention d’eau en même temps.

deux.- Il y a une excellente pratique lorsqu’on travaille avec des pots et c’est de changer le substrat de celui-ci régulièrement. Il serait conseillé de le faire une fois par an, mais si vous ne pouvez pas établir une périodicité plus élevée mais ne laissez pas le même substrat pendant plus de 2-3 ans, en fonction de l’exigence des plantes cultivées. Une bonne solution et moins chère consiste à retirer 1/3 de la couche supérieure du substrat et à la remplacer par du compost ou du fumier bien durci. Et cela tant que la plante a l’air en bonne santé, sinon, il est préférable de changer tout le sol.

3.- La plupart d’entre nous ont fait cette erreur courante une fois, en remplissant le pot à ras bord avec du substrat. La vérité est que vous apprenez tout de suite parce que lorsque vous arrosez, vous réalisez à quel point c’est difficile et vous voyez comment le substrat finit par déborder et tout salir. Toujours laisser 2-3 cm de libre jusqu’au bord nous permettra d’arroser confortablement nos pots et d’éviter ce problème inconfortable de débordement.

4.- Enfin, bien que ce soit la première chose à prendre en compte, c’est que chaque plante ou groupe de plantes a plutôt besoin d’un type de sol différent. La plantation de géraniums n’est pas la même chose que le jade ou le cactus. Le climat influence également le type de sol que nous utilisons, dans les zones très chaudes nous aurons besoin d’un sol qui retient plus d’humidité que dans un endroit avec un climat plus frais.

Vous pourriez également aimer...