Culture

3 conseils à suivre pour votre jardin

Avoir un jardin à la maison est devenu une tendance qui continue d’attirer les amateurs et nous en sommes très heureux. C’est une grande satisfaction de pouvoir s’approvisionner en nourriture que nous avons cultivée de nos propres mains, en plus de nous assurer de consommer des produits frais et sans contaminants. Bien que ce ne soit pas une tâche difficile, nous pouvons avoir des frustrations, surtout si nous faisons nos premiers pas. Aujourd’hui, nous vous apportons 3 conseils simples qui seront très utiles pour votre jardin.


Semer en liquide, étape par étape

Certaines graines, comme les carottes précoces, les oignons ou le persil, mettent plus de temps à germer que d’autres, un processus qui peut être accéléré en semant dans un liquide, comme nous l’expliquons ci-dessous. C’est une technique simple qui vous permettra d’obtenir d’excellents résultats et de gagner jusqu’à un mois dans le processus. Si vous avez eu le temps de planter dessus, profitez-en.

une– Couvrir un plateau plat avec du papier absorbant humide et y étendre une bonne couche de graines. Conservez-les dans un endroit chaud pour faire germer, en vérifiant quotidiennement qu’ils restent humides.

deux– Pulvériser si nécessaire pour humidifier le plateau. Lorsque les racines commencent à sortir, mais avant que les feuilles ne s’ouvrent, mettez les graines dans de l’eau mélangée à un gel de plantation spécial et laissez-les reposer pendant un moment.

3– Faites un sillon dans le sol, remplissez un sac en plastique avec le mélange de graines et de gel et faites un petit trou dans un coin. Versez le contenu dans le sillon, couvrez-le et attendez que les plantes apparaissent.

Contre les ravageurs, rotation des cultures

La rotation de différents légumes dans le même champ chaque année vous aidera à éviter la prolifération des parasites liés à une certaine culture et, en plus, à réduire le besoin d’engrais. Après avoir fertilisé le sol la première année, vous pouvez planter des espèces exigeantes comme le chou, la tomate ou la pomme de terre. Dans le second, nous vous recommandons d’installer des espèces de consommation moyenne comme l’ail, la courgette ou la laitue, qui se contenteront d’un top dressing de compost. Cela suffira également pour les espèces de la troisième année, dans lesquelles il convient d’installer celles de moindre consommation, comme les haricots ou les pois. L’année suivante, le processus commence.

Ne cueillez pas trop les plantes

Calculez la taille finale de vos légumes avant de les installer pour obtenir les bonnes distances de plantation. Il est important qu’ils ne poussent pas trop près pour que l’air puisse bien circuler. De cette manière, vous minimiserez le risque de sédimentation, de champignons et de bactéries et rendra leur transmission difficile. Vous pouvez également obtenir les mêmes résultats en combinant des espèces hautes avec des espèces à croissance courte ou rapide avec des espèces plus lentes: les haricots et les carottes, par exemple, dans le premier cas, et les choux de Bruxelles et les laitues dans le second.

Vous pourriez également aimer...