Culture

13 conseils de base pour cultiver les meilleures tomates en pot

Manger une bonne tomate avec de l’huile et du sel est l’un des grands plaisirs de la vie. Aussi plaisir bon marché et abordable pour tout le monde. C’est peut-être pour cela que la culture de la tomate est l’une des plus répandues parmi les jardiniers amateurs. Vous pouvez faire pousser des tomates, comme vous le savez, même en pot et pour réussir, nous vous montrons ces 13 conseils simples.

1.- L’emplacement

C’est essentiel tout simplement parce que le plant de tomate est une plante qui a besoin d’au moins 6 heures de soleil direct par jour. Il est également très important qu’ils soient situés dans un endroit avec une bonne circulation d’air et si vous avez plusieurs buissons qui ne sont pas trop rapprochés. Vous éviterez ainsi les problèmes liés aux maladies fongiques.

2.- Le pot de fleurs

Tous les plants de tomates ne sont pas les mêmes, certains poussent plus que d’autres et ont donc besoin de plus d’espace pour leurs racines. Pour les variétés naines et basses, un pot d’environ 11 litres de capacité suffira. Pour les autres variétés, nous aurons besoin de pots d’une capacité d’environ 25 à 30 litres.

3.- Le substrat

Utilisez un bon substrat pour remplir vos pots. Cela donnera à vos plants de tomates un milieu léger, moelleux et bien drainé pour pousser. La terre de jardin, à moins d’être de bonne qualité, peut être trop lourde et surtout contaminée par des virus et des bactéries.

4.- Choix de la variété

Vous pouvez cultiver n’importe quelle variété de tomates en pot, mais il est également vrai que certaines fonctionnent mieux que d’autres dans ces circonstances. Il y en a beaucoup et le plus simple est de jeter un coup d’œil ici ou de vous renseigner auprès de votre jardinerie habituelle.

5.- Cultivez certaines variétés

C’est le nom des variétés de tomates qui ont une certaine croissance. Ils ne dépassent généralement pas 90-120 cm de hauteur. Parmi ces variétés, il y a à la fois hybride et rustique.

6.- Utilisez une bonne technique de culture

Contrairement à la plupart des plantes de jardin, la tomate doit être cultivée suffisamment profondément. Cela encourage une bonne croissance du système racinaire. Lorsque nous planterons les spécimens acquis dans notre jardinerie, nous le ferons en recouvrant environ 2/3 du plant avec de la terre. Si le plant de tomate mesure environ 25 cm de haut, nous ne devons laisser qu’environ 7,5 cm dans l’air.

7.- Utilisez un bon engrais organique

Le plant de tomate est une plante douce qui a besoin de beaucoup de nourriture. Les engrais organiques tels que le sang, les os ou la farine de soja vous fourniront des nutriments de qualité car ils ont un bon équilibre en phosphore, azote et potassium.

8. Irrigation

Le plant de tomate est également assez exigeant à cet égard. Vous devez toujours avoir un certain degré d’humidité dans le sol. Et bien sûr, ne jamais arroser les plants de tomates comme vous le voyez sur cette photo, vous n’avez jamais à mouiller la plante.

9.- Le stagiaire

C’est une pratique courante dans la culture des tomates. Sauf dans le cas des plantes de brousse basse qui n’en ont pas besoin. Les cages vues sur cette image sont une solution simple et pratique pour guider vos plants de tomates. Non seulement ils entretiennent la plante, mais ils peuvent servir de base pour placer un treillis qui protège la plante des insectes indésirables.

10.- Taille et pincement

La taille n’est utilisée que dans les spécimens qui poussent étroitement ensemble et dans lesquels il est nécessaire d’améliorer la circulation de l’air. Les branches qui poussent au centre de la plante sont principalement éliminées. Dans le cas du serrage, qui est beaucoup plus courant, il s’agit d’éliminer les nouvelles pousses qui apparaissent dans la partie inférieure de la plante. Le pincement est une bonne mesure pour améliorer la productivité des plantes.

11.- Inspection régulière des plantes

Toutes les mesures ci-dessus seront très peu utiles si nous n’avons pas un contrôle régulier de la santé de nos plants de tomates. Au moins une fois par semaine, nous les vérifierons minutieusement pour déceler tout signe de maladie ou d’infestation.

12.- La récolte

Récolter les tomates à leur moment optimal nous permettra de profiter de toute la saveur et l’arôme de nos tomates. La couleur nous dira tout, le toucher et la facilité à détacher le pédicule de la tige sont de bons indicateurs du moment idéal de la récolte.

13.- Nettoyage

La tâche ne s’arrête pas avec la récolte, l’année prochaine, nous voudrons à nouveau cultiver des tomates. Pour cela, un nettoyage et une désinfection appropriés des pots seront essentiels. Nous allons les vider, bien les laver et leur donner un bain désinfectant avec de l’eau chlorée. Nous les préparerons pour la prochaine récolte de tomates ou ce que nous préférons.

Vous pourriez également aimer...