Astuces en jardinage [1er-jardin.com]
Accueil du site > AU POTAGER > Les petits fruits > Mûrier ronce

Rosacée

Mûrier ronce

Rubus fruticosus

Le mûrier, ou ronce des jardins, est le résultat du croisement entre notre ronce commune et d’autres plantes de la même famille, parfois le framboisier.

JPG - 32 ko
Le mûrier en fleur

L’une des variétés les plus populaires est dotée de longs rameaux souples au feuillage persistant découpé, portant des fruits abondants en septembre-octobre et dénués de piquants. Cette plante est très facile à cultiver. Elle forme rapidement de gros buissons, dont les rameaux atteignent 2 à 4 mètres de longueur. Les froids vifs et humides la font cependant périr. Non remontante, la mûre des jardins demande à être taillée de la même façon que les framboisiers du même type.

Les ronces ne se multiplient pas en drageonnant, mais par marcotte spontanée. Dès qu’une tige touche terre, elle s’y enracine et donne naissance à de nouveaux plants qui, d’ailleurs, reprennent souvent leur aspect épineux. Pour pallier à cet inconvénient, on palisse les ronciers le long d’un mur, sur un treillage ou sur des fils de fer.

JPG - 30.3 ko
mûrons

Les mûrons ou mûres (ce terme étant erroné, puisque la mûre est le fruit du mûrier ) présentent la particularité, à la différence des framboises, de ne pas se détacher de leur carpelle, ce qui rend leur consommation moins agréable que celle des framboises. Elles sont cependant très savoureuses, et permettront la confection de gelées, sorbets, liqueurs et sirops.

Le mûrier, ronce des jardins ou ronce sauvage possède des propriétés médicinales comme le framboisier. Riches en sucres, en acide citrique, en acide malique et en acide tartrique, les mûrons contiennent des sels de calcium et de potassium, et on les apprécie pour leur action tonique et astringente, ainsi que pour leurs propriétés diurétiques. L’infusion de feuilles de ronce est utilisée comme collutoire dans les cas de stomatites et de gingivites, en gargarismes contre le mal de gorge et en compresses pour les yeux.

JPG - 34.1 ko
ronce commune

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP