Melon

Cucumis melo

Le melon peut se cultiver dans tous les potagers. Les cantaloups ont des fruits ronds marqués de fortes côtes. Les melons brodés, à côtes peu visibles, sont recouverts de lignes liégeuses. Les cantaloups sont meilleurs au goût. Les melons brodés sont plus rustiques. Les melons d’eau ou pastèques, à feuillage découpé, ont des fruits à chair spongieuse, sucrée, mais peu parfumée. Les tiges du melon sont flexibles et rampantes. Elles sont munies de vrilles. Les racines sont peu profondes. Le fruit renferme de nombreuses graines.

Originaire des régions chaudes du globe, le melon a besoin d’une température minimale de 18°C pour germer et de 16°C pour se développer. Semer le melon du 15 mai au 15 juin dans un trou rempli de fumier. Arroser régulièrement, ajouter de l’engrais soluble.

melon, bon à récolter

Pour récolter des melons de bonne heure (juillet-août), semez-les fin mars, à la maison ou dans une serre, maintenus à une température de 20°C. Repiquez-les vers le 15 juin.
- Les graines piquées la pointe en bas germent mieux. Enfoncez trois graines à 1 cm de profondeur dans des petits godets remplis d’un mélange de compost et de terreau sableux. Vous ne garderez que le plus beau plant lors du repiquage.

semer la pointe en bas

Le melon doit obligatoirement être taillé pour bien fructifier.
- D’abord lorsqu’ils ont 4 grandes feuilles : couper la tige au-dessus des 2 premières.

melon, 1ère taille

- Ensuite pincer les nouvelles tiges au-dessus de la troisième feuille.

melon, 2ème taille

- Attendre que les fruits apparaissent. Compter 2 feuilles au-dessus de chacun et couper les pointes des tiges.
- Supprimer toutes les pousses qui n’ont pas de fruits.

melon, 3ème taille

Pour récolter de gros fruits bien sucrés, ne laisser que 4 ou 5 fruits par plant. Une fois le compte atteint, supprimer les jeunes fruits qui se formeraient.

Isoler les melons du sol en glissant dessous une tuile plate dès qu’ils atteignent la taille d’une orange. Les tuiles ont l’avantage d’accumuler la chaleur du soleil, ce qui est précieux dans les régions un peu fraîches.

Les melons sont mûrs à point dès que vous voyez une petite crevasse se former autour du pédoncule. Prenez garde à toujours les récolter avec un morceau de tige, pour pouvoir les conserver quelques jours à la maison.

Les fruits se mangent frais, en compote et en confitures. Leur valeur diététique n’est pas très élevée, car le résidu solide n’excède pas 5% dont 4% de sucres accompagnés de quelques vitamines. Mais comme la plupart des cucurbitacées, ce sont de bons diurétiques et des dépuratifs, ce qui n’empêche pas que les melons peuvent donner de formidables indigestions.


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique