Dégats sur les tiges des plantes

Maladies, insectes et rongeurs nuisibles.

Les tiges ont quelques ennemis communs avec les feuilles, le traitement sera identique :
- L’anthracnose,
- Les brûlures,
- Les carences,
- Les cochenilles,
- La fumagine,
- Le gel,
- L’oïdium,
- Les pucerons.

L’écorce se crevasse, des tumeurs se forment, les tissus se creusent et brunissent

chancre

  • C’est le chancre.
    • C’est très grave.
  • Il n’y a pas de produit à appliquer. Couper le rameau sous la partie abîmée, jusqu’au bois sain. Utiliser toujours des outils propres, bien affûtés. Protéger toutes les grosses plaies de taille. Cette maladie est véhiculée par la sève à l’intérieur de l’arbre et détruit les cellules saines .
  • Les plus sensibles sont : pommiers, pruniers, oliviers, charmes, sorbiers, aubépines, érables, frênes, bouleaux, lauriers-roses.

Dessèchement brutal d’un rameau qui semble comme grillé. La plante meurt rapidement.

feu bactérien sur poirier

  • C’est le flétrissement et feu bactérien.
    • C’est catastrophique.
  • Il n’y a pas de lutte directe efficace. Éliminer le plus vite possible les plantes malades. Ne pas planter d’espèces sensibles. Respecter la rotation des cultures.
  • Les plus sensibles sont : Aubépines, pyracanthas, poiriers, œillets, clématites, dahlias, chrysanthèmes.

Juste après leur levée, les plantes brunissent et pourrissent. Le sol se couvre de moisissure.

fonte des semis

  • C’est la fonte des semis.
    • C’est catastrophique.
  • Désinfecter la semence avec une solution fongicide au thirame. Utiliser un substrat aussi léger que possible avec tourbe ou vermiculite.
  • Tous les semis sous abri y sont sensibles.

Écorce rongée au niveau du sol. La plante a des difficultés à pousser

lapins

  • Ce sont des lapins.
    • C’est assez grave.
  • Protection des jeunes plantations avec des bandelettes de plastique ou du grillage. Placer des appâts avec des graines ou des granulés près des plantations pour éviter les dégâts.
  • Les lapins aiment bien les arbres fruitiers. Les petits arbustes d’une haie peuvent faire l’affaire aussi.

Tiges profondément coupées au niveau du sol. Mort de la plante.

noctuelle

  • Ce sont des noctuelles ou vers gris.
    • C’est grave.
  • Épandage de granulés insecticides au lindane sur le sol au moment de la mise en culture. Détruire ces chenilles au moment du labour. Traiter systématiquement lorsqu’il fait plus de 20°C.
    - Les noctuelles attaquent les tomates, laitues, choux.

La plante ne pousse plus ; des trous sur les troncs avec rejets de sciure apparaissent. La mort de l’arbre est rapide.

Scolyte

  • Le scolyte est sous l’écorce.
    • C’est très grave. Couper les branches atteintes et les brûler. Pulvérisations préventives aux pyréthrinoïdes de synthèse en avril à 8 jours d’intervalle, puis deux autres en juillet. Augmenter la teneur du sol en potasse et en acide phosphorique pour une meilleure résistance de l’arbre.
  • Arbres fruitiers, conifères, lilas et cytises y sont sensibles.

Commentaires