Astuces en jardinage [1er-jardin.com]
Accueil du site > METHODES DE MULTIPLICATION DES PLANTES > Division des souches

Division des souches

Multipliez sans crainte toutes les plantes herbacées qui s’étoffent en largeur par formation de nouvelles tiges et racines.

Ce type de multiplication convient à de nombreuses vivaces ainsi qu’aux bambous, fougères, graminées et plantes aromatiques.


Au bout de 4 à 5 ans, les plantes vivaces doivent être divisées, sauf les pivoines, qui n’aiment pas ce genre de traitement.

Couper les tiges au secateur

Vous rajeunissez les grosses touffes, qui, avec le temps se dégarnissent au centre et deviennent moins florifères ; vous multipliez votre stock de plantes et en profiterez pour étoffer et recomposer vos massifs.

Arracher à la fourche bêche

Au début du printemps, divisez les vivaces qui fleurissent en milieu ou fin d’été : asters, chrysanthèmes, rudbeckias, soleils, pavots...

Replanter aussitôt

A l’automne, en septembre - octobre, les vivaces qui fleurissent au printemps :ancolies, cœur de Marie, doronics, géraniums vivaces, pieds d’alouette... et (s’il le faut) pivoines.

Division d'une touffe d'iris

Après la floraison, couper le feuillage très court. À l’aide d’une fourche bêche, prélever toute la motte de la plante à rajeunir et la diviser en plusieurs morceaux. Éviter les blessures inutiles des racines et des rhizomes. Si, malgré toutes vos précautions, une racine se casse ou s’abîme simplement, il faut la retailler proprement avec une lame bien aiguisée : une coupe franche aura plus de chances de cicatriser rapidement.

Ne conservez que les éclats périphériques des touffes d’iris ou de bergenias :ce sont les plus vigoureuses. Ceux du cœur lignifié ou fibreux, ne donneront que peu ou pas de fleurs. Utilisez un couteau bien aiguisé pour séparer les rhizomes en morceaux de 10 à 12 cm minimum.

Ne pas plier les racines

Juste après la floraison, divisez les touffes de bulbes trop denses et dont la floraison s’essouffle : crocus, narcisses, perce-neige, jonquille. Séparez délicatement les bulbes et replantez-les aussitôt à la même profondeur.

Si vous avez du mal à distinguer les bourgeons, lavez la souche en la plongeant dans un seau d’eau, une fois la terre enlevée, coupez les portions voulues.

Avant de les replanter, nettoyez les portions de touffes : supprimez les feuilles mortes, les tiges cassées, les racines abîmées.

Arroser la nouvelle plante

Replantez aussitôt, en étalant les racines, dans une terre enrichie de terreau et de compost, arrosez régulièrement pour assurer une bonne reprise.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP