Chicorées

Cichorium

Pour une levée rapide :
- Semer à la volée en pépinière, dans un emplacement réduit. Poser à même la terre un sac en jute, sur le semis. Arroser le sac avec la pomme d’arrosoir. Maintenir le sac humide pendant 48 heures. Passé ce délai, retirer le sac du contact de la terre et le disposer à 15 ou 20 cm au-dessus, sur des lattes ou des cagettes retournées, pour créer un ombrage. Maintenir la terre humide. La levée est ainsi rapide.
- Au bout de quelques jours, retirer le sac d’ombrage mais surveiller l’arrosage.

SCAROLE et FRISEE
- Intéressantes à l’automne, les chicorées sont semées généralement en juin-juillet au jardin.
- Elles s’accommodent de tous les sols mais si la levée n’est pas rapide, elles montent à graine rapidement.
- Les plants obtenus sont ensuite repiqués en place.
- Un épandage d’engrais azoté active la végétation. Plusieurs binages sont utiles.
- Dès que les chicorées sont assez grosses pour la récolte, effectuer le blanchiment : par temps sec, lier les feuilles ou les couvrir d’un pot, d’une caissette. Il faut une semaine pour blanchir une chicorée, ensuite elle risque de pourrir. Donc ne blanchir que progressivement. Certaines variétés à cœur serré blanchissent naturellement.

Chicorée frisée

CHICOREE SAUVAGE AMELIOREE
- Les feuilles coupées donnent une salade amère mais intéressante à récolter au printemps lorsqu’on ne dispose d’aucune autre salade.
- Seule la variété "pain de sucre" est intéressante au jardin.

  • Semer en août, éclaircir sur place et biner.
  • Dès les premiers froids, couper les feuilles à 2 ou 3 cm au-dessus du sol et recouvrir les racines de paille pour les protéger. Les feuilles seront utilisées en salade. C’est la repousse de printemps qui donne la salade la plus appréciée.

Chicorée scarole à repiquer

CHICOREE ENDIVE ( dite de Bruxelles ou Witloof )
- Facile à obtenir et d’un rapport intéressant.
- Bien travailler la terre en profondeur avec un apport d’engrais de fond à dominance potassique.
- Semer vers le 15 mai ; plus tôt, elles risquent de monter à graines.
- Dès que les plantules ont 3 cm, dédoubler et biner.
- Trois semaines après, dédoubler les plantules qui auraient encore poussé et biner à nouveau. On obtient rapidement un feuillage dense sur des racines profondes.

Chicorée endive

Plusieurs méthodes sont possibles pour obtenir l’endive.
- 1 - Début novembre, sur place, couper les feuilles à 3 cm au-dessus du collet, c’est à dire au-dessus de la racine. Éliminer toutes les feuilles du dessus de la terre puis recouvrir les rangs de 20 cm de terre. Les endives poussent en pommes serrées sous terre et sont à récolter à partir de février.
- 2 -Début novembre, arracher les endives. Si c’est possible, on les abandonne sur le terrain pendant quelques jours. La sève des feuilles redescend alors dans les racines. Ensuite couper les feuilles à 3 cm au-dessus du collet. Les feuilles sont confiées au tas de compost. Les racines sont alors disposées côte à côte, debout, au fond d’une tranchée. Pour l’uniformité en hauteur, ramener les racines à la même dimension en coupant les bouts trop longs. Recouvrir de terre bien émiettée et arroser au fur et à mesure pour faire pénétrer cette terre entre les racines. Le recouvrement doit atteindre au moins 20 cm au dessus du collet. Coiffer le tout de paille ou de feuilles pour protéger du froid. Une feuille de plastique peut compléter cette protection.
- Récolter comme précédemment. Une bonne protection du froid permet de gagner un mois pour la récolte.
- 3-Même méthode qu’au point 2, mais au lieu de placer les racines dans une tranchée en pleine terre, les disposer de la même façon en cave ou dans un châssis. La récolte est ainsi plus précoce.

CHICOREE SAUVAGE Cichorium inthybus :
- Plante vivace assez grande, fleurissant en été dans les prés rocailleux, au bord des routes, dans les terrains vagues, souvent en groupes importants. La tige est érigée et très ramifiée, velue ou glabre selon les sous-espèces. Les feuilles basales sont pennatilobées, les feuilles de la tige (feuilles caulinaires), plus rares, sont lancéolées et engainent la tige. Capitules à fleurons bleu vif.

Chicorée sauvage

- Les vertus phytothérapiques de la chicorée, sous toutes ses formes : en salade (scarole, frisée, endive, trévise ), en additif du café (racines) et enfin en infusion, laquelle est tonique, digestive, dépurative, diurétique, cholagogue, laxative, fébrifuge et stomachique.


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique