POSE D’UN GRILLAGE


Ne lésinez pas sur la qualité du grillage, qui doit résister aux intempéries. Vérifiez la grosseur du fil, la qualité de galvanisation, le poids au mètre carré.
Tendez les fils progressivement en commençant par le bas.

Grillage

Poteaux couronnés.
- Si le bois est dur, taillez l’extrémité des poteaux ( en arrondi, en pente, en pointe...) pour que l’eau ne puisse y stagner. Si le bois est tendre, protégez le sommet par une plaquette en bois dur ou du métal inoxydable.
- Assurez-vous qu’ils sont traités sous pression avec un produit xylophène, ou choisissez-les en bois exotique, naturellement résistant à la pourriture.
- Pour éviter la dégradation du bois, entretenez régulièrement votre clôture. Poncez-la et vernissez-la ou repeignez-la tous les 2 à 3 ans.
Clôture
- Un outil qui simplifie la vie : lorsque vous mettez votre clôture en place, utilisez une tarière. Cet outil très simple permet de n’enlever que le minimum de terre en creusant les trous. On peut le louer.
Palissade
- Les fixations dans le sol les plus solides. Équipez chaque poteau en bois d’un embout métallique que vous planterez dans du béton. Si vous enterrez vos poteaux, posez-les sur une pierre de soutien, remplissez le trou de plantation de gravier avant de couler le mortier.
- Dernière solution, des poteaux métalliques fichés dans du mortier.

- Une seule porte suffit.
- Si vous en construisez deux, tout le monde passera par la plus grande. Si vous avez la place, envisagez une largeur de 3,50m pour permettre le passage des camions de livraison, du camping-car...


Commentaires

Navigation

Mots-clés de l’article

Articles de la rubrique

  • POSE D’UN GRILLAGE