Outils manuels*

Pour travailler au jardin.

L’outillage de base comporte assez peu d’éléments.

- Pour travailler le sol en profondeur :

  • La bêche reste l’outil de base pour retourner la terre, pour couper et casser les mottes, pour effectuer la découpe le long des allées ou sur le bord du gazon.
    - Il faut choisir en terre légère : une bêche large, en terre lourde : un louchet (lame étroite) ou une fourche-bêche. La bêche doit être soigneusement entretenue car sur une bêche rouillée, la terre colle et rend le travail difficile. Il faudra nettoyer ces outils après chaque usage et les huiler. Les bêches en acier inoxydable demandent un simple lavage après utilisation. Rappelons qu’une bêche remplace difficilement une pelle pour le déplacement de la terre. La fourche-bêche facilite l’arrachage des pommes de terre, le bêchage en sol compact et aux pied des arbres (diminution de risques de blessures aux racines).
  • Le croc, type croc à défricher, sert à égaliser grossièrement le sol après bêchage et à émietter la terre. Le croc muni d’un long manche facilite le travail de la terre en piétinant le moins possible la surface travaillée.

Pour travailler le sol en surface :

  • Le râteau permet de terminer le travail du croc pour préparer le sol avant semis. Avec un râteau droit il est possible d’utiliser le "dos" du râteau pour "plomber" le sol après un semis.
  • La binette. Plusieurs modèles sont nécessaires : la binette à lame pleine - une lame large permettant de biner entre les rangs ou de butter (largeur 16 ou 18 cm), une à lame étroite (10 cm) à manche court pour les binages délicats - et la binette sarcleuse pour détruire les mauvaises herbes en surface par un passage rapide.
  • Le rouleau permet de casser les mottes et de tasser le sol après un semis, ou de rouler le gazon. Dans un petit jardin, le rouleau peut être remplacé par une batte facile à confectionner soi-même.

Petit outillage :

  • La serfouette à double tête :

d’un côté binette pouvant remplacer la binette étroite à manche court, de l’autre une lame pointue pour tracer les raies destinées aux semis.

mes outils

  • Le cordeau pour tracer les raies de semis ou pour découper la terre le long des allées, ou sur les bords du gazon.
  • Le plantoir pour plantations et repiquages.
  • Le transplantoir pour sortir les plants de terre avant repiquage, pour déplacer les petites plantes avec le maximum de terre au pied sans les déraciner, pour la mise en place de terre, terreau... en pots, jardinières, caissettes.
  • La griffe à fleurs pour aérer la terre dans des endroits restreints, autour des petits plants qui méritent des soins précis.

Outils de coupe

  • Le sécateur : il ne faut pas hésiter à choisir un sécateur de qualité qui par une coupe franche évite de mutiler les branches taillées.

Sécateur, mode d’emploi :

- Pour une utilisation optimale et sans fatigue
- Lorsque vous taillez une branche avec votre sécateur, faites en sorte que la lame mobile soit du côté de la partie de rameau conservée. Ainsi, la partie écrasée par la contre-lame se trouvant sur le morceau enlevé, la cicatrisation de la plaie se fera dans les meilleures conditions.
Veillez également à tailler en biseau, à quelques millimètres au-dessus d’un bourgeon ou d’un rameau qui servira de « tire-sève ».
- Entretenez votre sécateur, vous le conserverez longtemps et vous vous fatiguerez moins en l’utilisant, tout en réalisant un meilleur travail.
- Lubrifiez régulièrement l’axe et les zones de friction avec quelques gouttes d’une huile légère (vaseline).
- Affûtez la lame en frottant doucement le tranchant, côté partie bombée, sur une pierre spéciale mouillée d’eau.
- Il est nécessaire de disposer d’une pierre à aiguiser. La lame d’un sécateur doit être affûtée plusieurs fois dans une demi-journée de travail avec cet outil.

  • La scie spéciale à voie large sert à élaguer les grosses branches des arbres.
  • La cisaille pour tailler haies, bordures de gazon, exige également des lames de bonne qualité.
  • La serpette ou le greffoir sont utiles pour la taille et le greffage des arbres.
    - Tous les outils de coupe exigent un affûtage régulier.
    - Il est nécessaire de disposer d’une pierre à aiguiser. La lame d’un sécateur doit être affûtée plusieurs fois dans une demi-journée de travail avec cet outil.

Matériel d’arrosage

  • L’arrosoir : qu’il soit de grande capacité (10 à 12 litres) pour le jardin ou de petite contenance (2 à 3 litres) pour les jardinières, l’arrosoir est muni d’une "pomme" amovible en bout du tuyau arroseur. La pomme est percée de trous pour un arrosage en pluie.
    - L’arrosoir est utile pour les arrosages de peu d’importance (lors d’un repiquage par exemple)
    - Muni de sa pomme, il permet l’arrosage par aspersion ou même le bassinage. Sans la pomme, l’arrosage au goulot devient précis lors des repiquages. Il facilite l’épandage d’engrais mélangé à l’eau.
    - Pour éviter une erreur, si l’arrosoir est utilisé pour épandre du désherbant dilué dans l’eau, le nettoyer méticuleusement avant tout autre emploi.
  • Tuyau d’arrosage, enrouleur de tuyau, arroseur sont des instruments à choisir parmi les nombreux matériels disponibles dans le commerce et qui se perfectionnent chaque année.

Matériel de tonte de gazon

  • La tondeuse à gazon : pour une surface de gazon inférieure à 150 ou 200 mètres carrés, la tondeuse sans moteur peut convenir. La tondeuse se compose d’un manche pour pousser, d’un cylindre constitué de lames qui en frottant sur une contre-lame coupe le gazon. Un petit rouleau placé à l’arrière prend appui sur le sol et sa position règle la hauteur de coupe.
    - Pour éviter une erreur, choisir une tondeuse dont le cylindre soit muni de quatre lames (trois sont insuffisantes). Se faire bien expliquer le réglage de la contre-lame qui conditionne le bon fonctionnement de la tondeuse.
  • Le balai à gazon est d’un maniement plus rapide et plus facile qu’un simple râteau.
  • Le matériel de finition. Pour atteindre les recoins inaccessibles par la tondeuse, on trouve des cisailles spéciales. Mais la cisaille ordinaire pour haies peut suffire.
  • L’aérateur de gazon se compose d’un manche et d’une barrette munie de pointes à enfoncer dans le sol. Cet appareil, très utile pour la vie du gazon, n’est pas suffisamment utilisé. Il peut facilement être confectionné par un bon bricoleur.

Matériel de transport

  • La brouette à une roue reste le matériel idéal. La roue caoutchoutée, intéressante sur route, ne vaut pas la roue en bois cerclée dès qu’on entre dans la terre meuble.
    - Les brouettes à deux roues, en forme de bac, sont intéressantes pour le ramassage des feuilles ou des déchets de gazon. Elles s’embourbent facilement en terre meuble.
  • La fourche à fumier à quatre dents.

Matériel de traitement antiparasitaire

  • Pour pulvérisation d’un produit mélangé à l’eau :
    - Pour un petit jardin, un pulvérisateur sans réservoir peut suffire.

- Les pulvérisateurs à réservoirs sont portables, soit à la main, soit à l’épaule, soit à dos, la pression est fournie soit par un pompage permanent, soit par un pompage préalable, qui rend l’utilisateur plus libre pendant l’opération.

  • Pour poudrage : une simple boite poudreuse en carton, rechargeable est suffisante pour le jardinier amateur.

Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique