Les insecticides par ingestion


Ces pesticides intoxiquent l’insecte qui les avale. Il importe donc que la matière active adhère solidement à la plante, l’insecte devant l’absorber en même temps qu’il consomme les tissus végétaux. On remarquera que les produits agissant par ingestion sont peu efficaces sur les insectes piqueurs-suceurs du type pucerons.

Les produits les plus utilisés dans cette catégorie sont :

  • le Carbaryl, surtout employé contre les doryphores, les carbocapses et les tordeuses,
JPEG - 4.7 ko
on se multiplie rapidement
  • le Malathion à l’action très polyvalente, y compris les acariens.

Pour que l’insecte soit détruit aux tout premiers dégâts, on utilise ces insecticides préventivement. On trouve des préparations associant insecticide de contact et insecticide par ingestion afin d’augmenter la polyvalence des effets.

JPEG - 46.5 ko
dégats sur plants de pomme de terre

Conseil
- Il ne faut pas faire usage d’insecticides par ingestion moins de sept jours avant la récolte et les employer uniquement sur les insectes qui rongent le feuillage, comme les doryphores ou les chenilles.

allantus cinctus:tordeuse

JPEG - 3.4 ko
Tordeuse adulte

Larve de tordeuse, très vorace


Commentaires