Hippeastrum - Amaryllis

Hippeastrum

A. Carmen

Le véritable Amaryllis, Amaryllis Belladona, d’origine sud-africaine, a une tige pleine et des fleurs odorantes, mais sa floraison demande près de trois ans après sa mise en culture.
- En revanche, l’Hippeastrum, que nous avons pris l’habitude d’appeler Amaryllis, est une plante d’origine sud-américaine ; sa tige est creuse et ses fleurs inodores. Il fleurit vite et bien.
- C’est par excellence une plante " inratable ".



PNG - 141.1 ko
Hippeastrum

Botaniquement, il existe une cinquantaine d’espèces d’hippeastrums, à petites ou grandes fleurs, qui ont été abondamment hybridées.
- De nouveaux hybrides, donc de créations horticoles, apparaissent chaque année. Les plantes d’appartement aux fleurs énormes, dont le gros bulbe produit, en hiver et au début du printemps des feuilles rubanées pouvant atteindre 70 cm de long et des inflorescences aussi grandes, font partie de ces hybrides.
- Ne pas confondre avec Amaryllis Belladona.

PNG - 118.7 ko
Hippeastrum

Les couleurs des fleurs passent par le blanc pur et toutes les nuances de rose et de rouge, le calice pouvant aussi être multicolore, strié et présenter une gorge aux couleurs très contrastées.
- Par hampe, il peut y avoir une ou plusieurs fleurs de 20 cm et par bulbe, 2 hampes ne sont pas rares.
- Pour des floraisons éclatantes, acheter les plus gros bulbes possibles et qui ont une belle barbe de racines.

Zone : 10 - 11

PNG - 124.5 ko
Hippeastrum

La plantation :
- Juste avant de planter le bulbe dans un bon terreau (type à géraniums) mélangé de terreau de feuilles, le faire tremper un jour ou deux dans de l’eau tiède (25°C), afin de ramollir la base du bulbe et favoriser le démarrage des racines.
- Planter dans des pots d’un diamètre à peine supérieur à celui du bulbe en laissant dépasser au moins 1/3 supérieur du bulbe hors du terreau ; ceci pour éviter sa pourriture. Bien tasser le terreau tout autour de l’oignon.

oignon

- Arroser pour humidifier le terreau et placer le pot au chaud jusqu’à ce que la végétation soit bien partie. Ensuite il lui faut beaucoup de lumière et 21 à 23°C pour bien se développer et fleurir, arroser avec parcimonie, l’Hippeastrum craignant un excès d’humidité. Pour stimuler l’Amaryllis, on peut faire des apports d’engrais liquide très dilué, une fois par semaine.

PNG - 164.2 ko
Hippeastrum

- Prévoir des tuteurs autour du pot pour maintenir la hampe florale, les grandes fleurs peuvent être lourdes !
- En échelonnant les cultures d’octobre à avril, on peut avoir durant près de six mois, des hypeastrums en fleurs. Compter cinq à sept semaines entre la plantation et la floraison.

PNG - 77 ko
Hippeastrum

-Après la floraison, couper la fleur fanée en gardant la tige sur la plante. Continuer les arrosages et apports d’engrais jusqu’à fin août environ, les feuilles de l’hyppeastrum commenceront à jaunir et à sécher (comme pour les tulipes). Arrêter les arrosage, entreposer le pot dans un endroit sec et à l’obscurité, à la cave ou dans un placard, pour respecter une période de repos à la plante : dans son milieu naturel, cette période correspond à la saison sèche.
- Replanter dans du terreau frais tous les trois ans.

Hippeastrum punicum

La multiplication
- se fait par bulbilles ou semis ; les plantes cultivées à partir de graines pousseront sans période de repos au cours des 3 - 4 premières années.

PNG - 151.7 ko
A. Dancing Queen

Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

  • Hippeastrum - Amaryllis